INSOLITE. Plus de 8 600 briques pour reproduire la Maison Carrée de Nîmes... en Lego

A Nîmes, une seconde Maison Carrée est en train d'être construite. Elle n'est pas bâtie dans les traditionnelles pierres blanches romaines mais en briques... Lego ! Un projet imaginé par un artiste nîmois et auquel les habitants sont invités à participer.

8 615 briques : c'est ce dont a besoin Jérôme Fesquet pour reproduire la Maison Carrée de Nîmes en Lego. Un défi dans lequel s'était déjà lancé l'artiste nîmois il y a deux ans.

En ce mois de juillet 2023, il a retenté l'aventure : une semaine pour reproduire le temple romain du 1er siècle en version plastique, cinquante fois plus petite.

Apporter sa brique à l'édifice

Pour Jérôme Fesquet, le travail a été colossal avant d'empiler les briques. L'idée de bâtir des monuments en Lego lui est venue il y a 15 ans, lors d'un été en repos forcé. Les différents confinements ont permis de concrétiser ce projet de la Maison Carrée. 

La conception m'a pris 12 000 heures de travail, après la reproduction c'est à peu près 25 heures. Comme la partie cachée de l'iceberg, ce qui me prend beaucoup plus de temps, c'est le temps préparatoire.

Jérôme Fesquet, artiste nîmois

Un travail qu'il partage aujourd'hui avec les Nîmois curieux, venus pour l'occasion. Chacun peut participer à la construction. Le plus jeune bâtisseur, Maxence, a 5 ans et la doyenne 75 ! "C'est un prétexte pour retoucher des Legos et retomber dans leurs jeunes années" confie Jérôme Fesquet.

Candidate à l'Unesco

L'artiste nîmois a relevé ce défi une seconde fois pour le plaisir des habitants mais aussi pour soutenir la candidature de la Maison Carrée à l'Unesco. "Une candidature c'est un dossier un peu compliqué et de pouvoir échanger avec des gens et avec un artiste, ça permet de mieux comprendre la démarche avec cette valeur universelle exceptionnelle qui est prouvée" confie Mary Bourgade, adjointe au maire de Nîmes, déléguée à l'Unesco.

Pour soutenir cette candidature et apporter votre brique à l'édifice, rendez-vous jusqu'au mercredi 26 juillet de 10 heures à 18 heures au Carré d'Art à Nîmes. La décision des experts de l'Unesco sera, quant à elle, rendue au début du mois de septembre.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité