Ligue 2 : Nîmes reprend une option pour la montée en battant Lorient 1 à 0

Nîmes - les Crocos victorieux de Lorient 1 à 0 grâce à un but des Merlus - 24 avril 2018. / © maxppp JEAN CLAUDE AZRIA
Nîmes - les Crocos victorieux de Lorient 1 à 0 grâce à un but des Merlus - 24 avril 2018. / © maxppp JEAN CLAUDE AZRIA

La lutte pour la montée s'intensifie en tête de la Ligue 2. Nîmes a repris la deuxième place du classement à Ajaccio, tombeur de Lens la veille (2-0), en battant Lorient (1-0), mardi soir lors de la 35e journée. Prochains matchs, samedi à 15h à Clermont, puis vendredi 4 mai à 20h contre Ajaccio.

Par FD avec afp

Les Gardois prennent du même coup deux points d'avance sur les Corses, désormais 3es et premiers barragistes, à trois journées de la fin mais se maintiennent à treize longueurs de Reims, le néo-champion qui poursuit son cavalier seul en tête du championnat après sa démonstration sur le terrain d'Auxerre (1-4).

Nîmes reprend du terrain sur Ajaccio


Pour les Merlus, Ibrahima Conte a passé une soirée compliquée, marquée par un but contre son camp (4e) et une exclusion (90e), lors d'un match tendu entre Nîmes et Lorient qui a également vu l'arbitre brandir deux autres cartons rouges (Téji Savanier 90e, Denis Bouanga 60e). Victoire miraculeuse des Crocos 1 à 0, synonyme de 2e place de la Ligue 2.

L'autre performance du jour est à mettre au crédit d'Orléans, qui grimpe à la 11e place après n'avoir fait qu'une bouchée de Bourg-en-Bresse (5-1), malgré l'exclusion de Ferris N'Goma (73e).
Dans la lutte pour les places de barragistes, Clermont a effectué la mauvaise opération du jour en chutant à Brest (1-0). Les Bretons reviennent du même coup à hauteur des Auvergnats mais restent 5es à la différence de but.

Châteauroux et le Paris FC (0-0), respectivement 6e et 7e, se sont neutralisés mais demeurent à portée de fusil des places de barragistes.
Dans le bas de tableau, Nancy a coulé au Havre (3-0), tout comme le GFC Ajaccio à Niort (4-1).

Enfin, Tours, la lanterne rouge déjà reléguée, a arraché le point du nul devant Quevilly-Rouen (2-2) tandis que deux anciens pensionnaires de Ligue 1, Valenciennes et Sochaux, se sont quittés dos à dos (2-2).

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus