Mort d'Éric Masson : l'accusé reconnaît lors de l'audience "avoir tiré sur le policier", après avoir nié pendant trois ans

Ilias Akoudad, accusé d'avoir tué le policier Éric Masson le 5 mai 2021 à Avignon, a reconnu les faits qui lui sont reprochés, lundi 26 février. Il niait depuis trois ans

"Oui c'est bien moi qui ai tiré sur le policier Éric Masson" a reconnu Ilias Akoudad, devant la cour d'Assises du Vaucluse, lundi 26 février. Il avait jusque-là nié les faits qui lui étaient reprochés, malgré la présence de témoins.

Le 5 mai 2021, Éric Masson, policier et père de famille de 36 ans, s'était fait tirer dessus. Il intervenait avec un collègue policier dans le cœur d'Avignon, pour un échange sur un point de deal. Le père d'Éric Masson était policier à Bagnols-sur-Cèze, où il vivait. 

"Je savais pas que c'était un policier"

Les enquêteurs avaient rapidement identifié Ilias Akoudad. Le jeune homme, aujourd'hui âgé de 22 ans, s'était fait arrêter à Remoulins dans le Gard.

Poussé aux aveux par son avocat Frank Berton, Ilias Akoudad a cependant maintenu qu'il ignorait la fonction d'Eric Masson. "Je savais pas que c'était un policier" a-t-il déclaré, alors que la cour d'Assises d'Avignon rentrait ce matin dans son septième jour de procès dans cette affaire.

"Ce qui me pousse à m'exprimer c'est la famille de M. Masson" a ajouté Ilias Akoudad à la barre.