Cet article date de plus de 3 ans

Nîmes : 5 lycéens en garde à vue pour s'être introduits "de force" dans le lycée Dhuoda

5 lycéens nîmois mineurs ont été placés en garde à vue ce jeudi matin à Nîmes. On leur reproche de s'être introduits dans l'enceinte du lycée Dhuoda jeudi dernier, lors d'une manifestation contre Parcoursup. Nombre de parents d'élèves et d'enseignants choqués, ont manifesté devant le commissariat.

5 jeunes âgés de 16 à 17 ans scolarisés dans 3 lycées de Nîmes ont été placés en garde à vue ce jeudi matin au commissariat.

Ils sont accusés d'avoir pénétré de force dans le lycée Dhuoda de Nîmes, jeudi dernier, lors d'une manifestation contre la plateforme Parcoursup.
Les lycéens, eux, parlent de violences de la part au moins d'un membre de l'administration sur un jeune.

Pour les professeurs et parents d'élèves, la réaction de l'administration est disproportionnée. Un collectif a même cherché à rencontrer le proviseur du lycée Dhuoda pour qu'il retire sa plainte. Mais en vain.

L'Académie de Montpellier a déposé plainte pour tentative d'intrusion dans un établissement scolaire.


durée de la vidéo: 01 min 15
Nîmes : 5 lycéens en garde à vue pour s'être introduits "de force" dans le lycée Dhuoda ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société justice faits divers manifestation économie social jeunesse famille