Cet article date de plus de 3 ans

Nîmes : le cirque Muller s'installe le long de la rocade sans autorisation

Cet été, les défenseurs des animaux lui reprochaient les conditions de vie infligées à son hippopotame. Cette fois, on reproche au cirque Muller de s’être installé sans autorisation à Nîmes.
Le cirque Muller lors d'une installation à Nîmes en 2018.
Le cirque Muller lors d'une installation à Nîmes en 2018. © FR3 Occitanie
Cette fois, ce n’est pas par rapport aux conditions de vie réservées aux animaux que le cirque Muller fait parler de lui. Depuis le 25 janvier, et jusqu’au 11 février, il est installé à Nîmes. Plus précisément à proximité du boulevard périphérique, un emplacement stratégique, bien visible.

Problème : ce terrain appartient à la SAT, société d'aménagement du territoire, outil de développement de Nîmes Métropole, et le cirque y serait sans autorisation.

D’après la ville, le cirque n’a pas formulé de demande pour s’installer à Nîmes :

"Il n’y a jamais eu de demande de la part de ce cirque, donc nous n’avons même pas eu à leur répondre, et quant au marché gare, ça fait déjà trois ans que le bail a été résilié", explique Pascal Gourdel, adjoint au maire délégué aux foires et marchés de Nîmes.

Le reportage d'Esmeralda Tarpereau et Pascale Barbès :
Nîmes : le cirque Muller installé le long de la rocade sans autorisation



Cet été, c’est pour une tout autre affaire que le cirque avait fait parler de lui : celle du traitement de l’hippopotame Jumbo, soupçonné de manquer d’eau.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux sorties et loisirs société