• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : Mille Couleurs facilite l'intégration des habitants du quartier Pissevin

L'association Mille Couleurs à Nîmes vient d'être agréée par la CAF. / © France 3 Occitanie / Christelle Nicolas
L'association Mille Couleurs à Nîmes vient d'être agréée par la CAF. / © France 3 Occitanie / Christelle Nicolas

Depuis ce jeudi 19 septembre, l'association Mille Couleurs est officiellement agréée en tant que centre social par la Caisse d'allocations familiales du Gard. Pour la structure, qui travaille au quotidien avec les habitants du quartier Pissevin à Nîmes, ce label est un vraie reconnaissance.

Par Léa Bouquet

L'association Mille Couleurs agit depuis 1995 auprès des habitants du quartier Pissevin à Nîmes. La structure organise très régulièrement des ateliers pour apprendre à lire et à écrire le français, mais aussi des activités pour renforcer le lien entre les résidents et les aider à s'intégrer.

Parmi les adhérents, il y a Farah : cette maman suit des cours depuis 9 mois pour gagner en autonomie dans sa vie quotidienne. Elle aime venir aux cours de Mille Couleurs car elle apprend à se débrouiller "pour les enfants, pour aller l'école, pour une question à la CAF, pour l'assistance..."


Ce jeudi 19 septembre, les efforts de la cinquantaine de bénévoles, salariés et volontaires qui composent l'organisation ont été récompensés. Par la signature d'une convention, la Caisse d'allocations familiales du Gard a officiellement délivré le statut de "centre social" à l'association Mille Couleurs. 
 
 

Un centre social, qu'est-ce que c'est ?


Selon la Charte fédérale des centres sociaux, adoptée depuis 2000, un centre social est un "foyer d'initiatives porté par des habitants associés, appuyé par des professionnels capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social local pour l'ensemble de la population d'un territoire." Cet agrément est impérativement délivré par la CAF. 
 

Mais pour obtenir ce label, les structures doivent remplir deux conditions principales. Premièrement, le lieu doit pouvoir accueillir tout le monde et veiller à la mixité sociale, pour pouvoir répondre au mieux aux besoins des populations. Deuxièmement, les organisations doivent être des lieux où il est possible de travailler à la conception et à la réalisation d'un projet social, éducatif ou culturel. 

Chez Mille Couleurs, toutes ces conditions sont réunies. À la plus grande joie de son président Jean-Paul Sposito, pour qui il reste encore beaucoup de pain sur la planche. 


Beaucoup a été fait et tout reste à faire ! (...) On a une évolution des mentalités, des conditions de vie, de l'urbanisme, des populations qui fait qu'on doit remettre de nombreuses questions sur le tapis en permanence.


Mille Couleurs avait déjà bénéficié du statut de centre social à ses débuts, entre 1996 et 1999.
 

Le quartier Pissevin à Nîmes


Environ 15 000 habitants vivent aujourd'hui dans le quartier Pissevin, au sud-est de Nîmes. En 2018, 560 familles ont participé aux programmes et aux ateliers de l'association Mille Couleurs. 
 


Ce quartier prioritaire nîmois, qui regroupe une population très jeune, vient également d'obtenir le label "Cité éducative", tout comme 79 autres territoires en France. Ce label a pour but de favoriser la réussite scolaire chez les enfants et les jeunes, en misant entre autres sur le dédoublement des classes et la mixité sociale.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : Henri Joyeux s'en défend

Les + Lus