• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : les trafiquants de cigarettes de contrebande condamnés à de la prison ferme

Les cigarettes provenaient de Biélorussie, transitaient par la Pologne et arrivaient à Nîmes où elles étaient revendues à 5 euros le paquet / © SRPJ
Les cigarettes provenaient de Biélorussie, transitaient par la Pologne et arrivaient à Nîmes où elles étaient revendues à 5 euros le paquet / © SRPJ

Des peines de prison allant de 5 ans ferme à 6 mois avec sursis ont été prononcées à l'encontre de huit revendeurs de tabac illicite par le tribunal correctionnel de Nîmes. L'affaire date de 2017 ; 1 million de cartouches de cigarettes importées des pays de l'Est avaient été saisies dans le Gard.

Par Emma Derome

Des peines de prison allant de 5 ans ferme à 6 mois avec sursis ont été prononcées à l'encontre de huit revendeurs de tabac de contrebande, ce 22 février. Les prévenus ont comparu, le 1er février devant le tribunal correctionnel de Nîmes, pour un trafic de cigarettes démantelé dans le Gard en 2017. Le délibéré a été rendu aujourd'hui.

En mars 2017, 1 million de cigarettes importées des pays de l'Est avaient été saisies à la sortie de l'A9. La plus grosse saisie de tabac de contrebande du Languedoc-Roussillon. La police judiciaire avait découvert 4 000 autres cartouches lors de son enquête. 

Les points de vente de ces cigarettes à prix réduits étaient des épiceries de nuit, des bars à chicha, ou des cyber cafés, quartier Gambetta et Vincent-Faïta à Nîmes, ou à Avignon.

Le syndicat des buralistes du Gard s'était porté partie civile. Pendant le procès fleuve de 8 heures, le 1er février, les prévenus avaient nié leur implication dans un réseau de contrebande. Ce vendredi, deux ont été écroués, et un troisième fait l'objet d'un mandat d'arrêt.

► Compte rendu de Pauline Pidoux et Frédéric Beraud-Dufour :
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus