Nîmes : un mort après une collision entre une voiture et un train de marchandises

Un homme est décédé après un accident survenu dans la nuit de dimanche à lundi vers 3h sur la commune d'Aubord, dans le Gard. Une voiture a été percutée par un train de marchandises sur la LGV, la ligne à grande vitesse. Acte malveillant, suicide ou homicide, l'accident questionne.

Un homme est mort dans sa voiture percutée par un train de marchandises sur la LGV dans la nuit  du 19 au 20 septembre à Aubord, au sud-ouest de Nîmes, dans le Gard.
Comment la voiture a-t-elle pu se retrouver sur une voie de chemin de fer inaccessible aux voitures ?

Joints par téléphone, les sapeurs-pompiers du Gard indiquent que le grillage a proximité d'un portail d'accès aux secours, chemin du mas neuf a été minutieusement découpé à la taille de la voiture. Elle a ainsi pu franchir l'accès sécurisé et s'est retrouvée sur les voies réservées aux trains transportant des marchandises et aux trains à grande vitesse.

Accident, homicide ou suicide ?

S'agit-il d'un acte malveillant, d'une personne qui aurait voulu qu'un train percute une voiture et qui s'est retrouvée piégée à l'intérieur ? Est-ce un suicide ou bien un homicide. L'enquête des gendarmes du Gard devrait permettre de répondre à ces questions.

L'enquête s'oriente vers un suicide. La victime serait un homme de 49 ans résidant dans l'Hérault, probablement au Crès.

La circulation des trains a été perturbée. Des retards sont à prévoir pour les TGV et les trains Intercités.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pompiers accident lgv économie transports décès