Nîmes : un suspect de 19 ans arrêté après l'incendie de l'école Paul-Langevin

L'école, située à proximité du quartier Pissevin à Nîmes, a été incendiée et vandalisée dans la nuit du 27 au 28 septembre. Un jeune homme, originaire du quartier, a été interpellé et déféré hier mercredi 6 octobre au Parquet de Nîmes. Il devrait être poursuivi pour vols et destruction.

Le suspect, âgé de 19 ans, est originaire du quartier Pissevin et connaissait l'établissement selon les premiers éléments de l'enquête. Il a été arrêté hier mercredi 6 octobre, huit jours après l'incendie de l'école élémentaire Paul-Langevin. Déféré dans la soirée au Parquet de Nîmes, il devrait être poursuivi pour vols et destruction. Les enquêteurs recherchent encore d’éventuels complices.

Dans la nuit du 27 au 28 septembre, l'école Paul-Langevin a été incendiée et vandalisée. Du matériel informatique et vidéo a été dérobé. Les dégâts sont très importants. Une partie des 320 élèves a dû être transférée et accueillie dans le collège voisin.

La rectrice de l'Académie de Montpellier, Sophie Béjean, avait "condamné avec fermeté cet acte de vandalisme qui, au-delà de la dégradation matérielle, porte atteinte au droit à l’éducation et à la mission éducative de l’Ecole". Elle a également apporté son soutien au personnel de l'établissement, aux élèves et à leur famille.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société police sécurité éducation incendie