Nîmes : une tour de 13 étages évacuée suite à un incendie

Pas de victime mais une évacuation importante, hier soir au sud de Nîmes. 56 résidents ont dû sortir d'une tour de 13 étages, suite à un incendie rue Arnevielle. D'épaisses fumées se dégagaient d'une gaine électrique en feu. Les pompiers ont rapidement éteint le sinistre et ventilé le bâtiment.

Les tours de la rue Arnevielle. ILLUSTRATION
Les tours de la rue Arnevielle. ILLUSTRATION © Street View Google.

C'est rue Arnavielle, à l'est du quartier Pissevin et non loin de l'avenue du Maréchal Juin que les pompiers ont été alertés hier soir pour un feu dans une tour d'habitation. Les habitants des étages envahis par la fumée ont été rapidement évacués et l'incendie, au niveau d'une gaine technique, a pu être éteint sans trop de dégâts. Mais la tour a dû être longuement ventilée avant que ses résidents ne puissent regagner leur foyer.

Il était aux environs de 21h hier soir lorsque les sapeurs pompiers du Gard sont intervenus pour ce feu d'habitation collective à Nîmes. Un incendie qui aurait pu mal tourner vue l'ampleur du bâtiment : une tour de 13 étages située rue Arnavielle.

Combustion de câbles électriques

Quand les fumées ont commencé à envahir les coursives de la tour, plusieurs habitants ont aussitôt appelé les pompiers. Ces fumées étaient dues à la combustion de câbles électriques et les étages touchés par le feu de la gaine technique ont été évacués : 56 personnes sont sorties du bâtiment alors que les habitants des autres niveaux étaient confinés chez eux par mesure de sécurité.

Une extinction rapide

L'intervention a mobilisé quelques 25 pompiers, assistés de deux grandes échelles, de deux fourgons incendie, d'une ambulance et d'un véhicule infirmier. Après être rapidement venus à bout de l'incendie encore très localisé, les pompiers ont dû procéder à une ventilation approfondie du bâtiment vue l'épaisse fumée qui s'était dégagée. Mais aucune asphyxie n'est à déplorer et après inspection des appartements pour mesurer le taux de CO2, les habitants ont pu rentrer chez eux sans dommage. L'opération s'est achevée vers 23h15.

Investigations en cours

A première vue, il y a une grande chance que l'origine de l'incendie soit électrique, comme nous l'a confirmé le chef de la communication des pompiers du Gard.

Le feu a pris dans les gaines électriques et sur trois niveaux, donc l'hypothèse d'un court-circuit est la plus probable, mais il faudra attendre la confirmation des investigations.

Commandant Agrinier, CODIS Gard

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers