PHOTOS. Le conducteur s'endort, la voiture termine sur le toit et dans un fossé du Gard

Un conducteur a dû être hospitalisé ce jeudi soir après que sa voiture a fait un tonneau et s'est retrouvée sur le toit, dans un fossé sur la route entre Quissac et Ganges dans le Gard. L'automobiliste s'était endormi au volant.

D'après les sapeurs-pompiers du Service départemental d'incendie et de secours du Gard (Sdis 30) qui sont intervenus pour lui porter assistance, "le conducteur était très fatigué et s'est endormi au volant". L'accident s'est produit entre Quissac et Sommières dans la soirée de ce jeudi 8 février. Le véhicule s'est retrouvé sur le toit, dans un fossé du bas-côté de la route. L'automobiliste a été pris en charge par les secouristes de la caserne de Saint-Hippolyte-du-Fort.

D'après le site internet gouvernemental de la Sécurité routière, la somnolence au volant est associée à un accident mortel sur trois en France. On peut y lire que "le risque d’avoir un accident est huit fois plus important lorsqu’on est somnolent". Un risque encore trop souvent mal évalué par les usagers de la route.

Le conducteur hospitalisé

Sur sa page Facebook et sur son compte X (ex-Twitter), le SDIS du Gard publie des photos de l'accident et précise que la victime "a été évacuée vers la clinique Saint-Louis de Ganges" dans l'Hérault.

Ne pas confondre fatigue et somnolence

Il faut distinguer fatigue et somnolence. La première génère une difficulté à rester concentré. Ses signes annonciateurs sont notamment le picotement des yeux ou encore le raidissement de la nuque. Pour la prévenir, une pause régulière est nécessaire durant le trajet. La seconde survient quand on peine à rester éveillé, que les paupières sont lourdes et que des bâillements se produisent. Des microsommeils peuvent alors se produire et il faut alors immédiatement s'arrêter.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité