• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Plus d’une tonne d’obus détruite sur la plage du Grau-du-Roi

Près d'une tonne et demi d'obus ont été détruites sur la plage de l'Espiguette, dans le Gard - 4 avril 2019 / © Préfecture du Gard
Près d'une tonne et demi d'obus ont été détruites sur la plage de l'Espiguette, dans le Gard - 4 avril 2019 / © Préfecture du Gard

Près d’une tonne et demi de munitions, datant de la Seconde Guerre mondiale, ont été découvertes au large de la plage de l’Espiguette, sur la commune du Grau-du-Roi au début du mois d’avril. Pour éviter tout danger, ces munitions ont été ramassées et détruites.

Par Joane Mériot

Phénomène récurrent sur le littoral


Depuis quelques années, régulièrement des obus sont découverts sur le littoral méditerranéen.

Souvenez-vous en septembre 2017, des munitions avaient été découvertes sur la plage de l’Espiguette au Grau-du-Roi.  Le groupe des plongeurs-démineurs de la Marine nationale était intervenu pour procéder à la neutralisation de ces engins explosifs.

Pareil, en septembre 2017 toujours, c’est sur la plage naturiste du Cap d’Agde dans l’Hérault, que les hommes du poste de secours découvrent des obus, à une trentaine de mètres du rivage.

 

Une tonne et demi détruites


Le 26 mars dernier, les plongeurs démineurs ont de nouveau découvert une quantité significative d’engins au large de la plage du Grau-du-Roi. Ils ont alors décidé de programmer une opération de recherches du 1er au 4 avril.

Au total, ils ont découvert plus d’une tonne et demi d’obus, sous l’eau. Ces obus ont ensuite été détruits jeudi 4 avril au matin sur la plage de l’Espiguette. L’objectif de cette opération : faire cesser tout danger avant le début des vacances de printemps.


25 personnels mobilisés pour cette opération


Cette opération de déminage a nécessité l’implication de nombreux services, tels que les plongeurs, les démineurs, la marine nationale, les brigades nautiques de la gendarmerie nationale, les sapeurs-pompiers mais aussi la police municipale du Grau-du-Roi. En tout plus de 25 personnels ont été mobilisés.


Que faire si vous découvrez un obus ?

La préfecture du Gard et la préfecture maritime rappellent qu’en cas de découverte d’obus sur le domaine terrestre, il est conseillé de ne pas les manipuler, d’alerter immédiatement les forces de l’ordre et d’inviter les personnes à s’écarter du danger.

En cas de découverte en mer ou sur le rivage, il est conseillé de contacter directement le Cross Med au 196, les sémaphores, les capitaineries, les gendarmes les plus proches.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan-Rungis : le train des primeurs va-t-il s'arrêter le 15 juillet ?

Les + Lus