Cet article date de plus de 6 ans

Gratuité pour les randonneurs du Pont du Gard

Le tribunal administratif de Nîmes a tranché : les randonneurs empruntant les GR du Pont du Gard ne doivent pas payer les 7 euros réclamés aux visiteurs. La loi stipule que les chemins de grande randonnée sont libres d'accès. Reste à savoir comment distinguer les randonneurs des touristes...
C'était un combat des associations de randonnée depuis la rénovation du grand site du Pont du Gard. Quand le passage sur le pont historique est devenu payant (7 euros par adulte) pour tous, y compris les marcheurs.

Mais la loi, rappelée par le tribunal administratif de Nîmes, est sans ambiguïté : d'après l'article L131.1 il est interdit de stopper un GR, Ces chemins de Grande Randonnée appartiennent en effet au domaine public et doivent rester libres d'accès. Deux de ces chemins (le GR 6 et le GR 63) empruntent le pont du Gard.

Résultat, Les gérants du Pont du Gard devront permettre la libre circulation des randonneurs. Pour cela, il faudra à l'avenir "trier le bon grain de l'ivraie"... C'est à dire distinguer les randonneurs des simples visiteurs pour les laisser passer librement. 
durée de la vidéo: 01 min 37
Le pont du Gard gratuit pour les randonneurs

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme sport justice économie emploi