Soupçons de bébé secoué à Nîmes : le père placé en détention provisoire

Un bébé de 12 semaines a été hospitalisé au CHU de Montpellier dans un état grave. Alerté par l’hôpital, le parquet de Nîmes a ouvert une enquête pour des soupçons de bébé secoué. Le père de l'enfant a été placé en détention provisoire.

Commissariat de Nîmes
Commissariat de Nîmes © France 3 LR
Ce lundi, un bébé âgé de 12 semaines a été hospitalisé au CHU de Montpellier dans un état grave. Selon les constatations des médecins, le bébé aurait été frappé et porterait de nombreux hématomes sur le corps. La vie du bébé n'est plus en danger mais un signalement a été fait. Une enquête a été ouverte par le parquet de Nîmes, le père de l’enfant, âgé d’une trentaine d’années, et la mère, d’une vingtaine d’années, ont tous les deux été placés en garde à vue.

Mandat de dépôt formulé pour le père

A la suite de ces gardes à vue, les parents ont été déférés devant le juge d’instruction. Une demande de placement en détention avec mandat de dépôt a été formulée pour le père et un placement sous contrôle judiciaire pour la mère par le procureur de la République. Le juge d'instruction a décidé de placer en détention provisoire le père de l'enfant.

Les deux autres enfants avaient été confiés aux grands-parents le temps des gardes à vue. Ils devraient être placés en foyer.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pompiers éducation société police sécurité justice