• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tour de France : de nombreuses festivités dans le Gard du 21 au 24 juillet

Ce sera l'événement cet été dans le Gard : le passage du Tour de France cycliste à Nîmes et au Pont-du-Gard. Ville et département s'y préparent, main dans la main.  / © DR
Ce sera l'événement cet été dans le Gard : le passage du Tour de France cycliste à Nîmes et au Pont-du-Gard. Ville et département s'y préparent, main dans la main.  / © DR

Ce sera l'événement cet été dans le Gard : le passage du Tour de France cycliste à Nîmes et au Pont-du-Gard. Ville et département s'y préparent, main dans la main. 

Par OLC avec E. Felix

Au-delà des clivages politiques, ils s'unissent pour faire vivre au plus grand nombre trois jours de fête. Le tracé avait été dévoilé en octobre dernier. Nîmes avait accueilli en 2017 le départ de la Vuelta. Elle accueillera lundi 22 juillet la 2ème journée de repos de la Grande Boucle. Et les animations seront nombreuses.

L'idée, c'est que le commerce du centre ville puissent en bénéficier


"Cette journée de repos ne sera de repos que pour les coureurs et la caravane sinon tout le reste de la ville battra au pouls du Tour de France. L'idée, c'est que le commerce du centre ville puissent en bénéficier,'' assure Julien Plantier, adjoint au maire de Nîmes délégué au sport.
 

Boucle romaine


Mardi 23 juillet, c'est inédit depuis 30 ans : les coureurs quitteront Nîmes devant les Arènes pour une boucle ''romaine'', c'est le slogan choisi, via une vingtaine de communes gardoises dont Alès et Uzès et en roulant sur le Pont-du-Gard pour un retour à Nîmes aux 7 Collines. Cela vaut bien les 300.000 euros engagés par le conseil départemental.

Je crois qu'il faut savoir mettre un euro pour des fois en récupérer trois ou quatre, cinq ou six


"Nous avons une activité liée au tourisme qui est le premier revenu par habitant. Aujourd'hui, nous avons besoin de la développer et de l'accompagner. Et effectivement, le Tour de France est aussi un outil. si demain, le tourisme permet le développement économique, c'est autant d'autant que nous allons créer. Nous ferons un bilan dans deux ans," explique Denis Bouad, Président du Conseil départemental. "Je crois qu'il faut savoir mettre un euro pour des fois en récupérer trois ou quatre, cinq ou six."

Mercredi 23 juillet, le Pont-du-Gard, encore lui, sera au départ de la 17ème étape, direction Gap. Pendant deux jours, l'accès au site sera gratuit. Un manque à gagner facile à récupérer.
 

Retombées médiatiques


"C'est une recette en moins que l'on peut évaluer à 120.000 euros. C'est deux jours en plein mois de juillet où il y a une grosse fréquentation. Mais en même temps, derrière il y a des retombées médiatiques car les images nous génèrerons de nouvelles entrées comme nous avons pu le voir avec l'émission "Des racines et des ailes", se rassure Patrick Malavieille, Président EPCC Pont-du-Gard.

Un site internet


L'événement valait bien un site Internet : la boucle romaine.fr avec détails de la course et infos pratiques, déjà accessible. 

Sur le même sujet

Elections européennes : plus que 2 semaines et demi pour s'inscrire sur les listes électorales

Les + Lus

Les + Partagés