Traces de rouille, nickel, manganèse : l'eau du robinet interdite aux enfants dans un village du Gard

A Vallabrègues, dans le Gard, les enfants de moins de 10 ans ne peuvent plus consommer de l'eau du robinet. Des traces de métaux ont été détectées au-delà des seuils.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Il faut la boire l'eau du robinet ou non ?". Dans l'incertitude, les habitants de Vallabrègues ( Gard) ont préféré acheter des bouteilles par mesure de précaution. Des traces de nickel et de manganèse ont été découvertes dans l'eau du robinet. Les enfants de moins de 10 ans ont interdiction de la boire. Dans cette commune de 1300 habitants, le message est bien passé.

Deux bouteilles par enfant

"J'ai toujours des doutes. Ce que je trouve bien c'est qu'au niveau de la municipalité on est informés de la surveillance. J'espère que la qualité va revenir rapidement" confie une villageoise.

Dans le seul supermarché du village, le stock de bouteilles diminue à vue d'œil. Pour éviter la pénurie, il a fallu s'organiser.

"On essaie de limiter à 2 packs par personne, après quand on a des familles, on peut aller jusqu'à 3. Il faut que tout le monde en ait. On s'adapte", explique Antony Lord, employé de magasin. En semaine, la mairie distribue deux bouteilles par jour et par enfant. Le maire, se veut rassurant.

On applique le principe de précaution, c'est normal, mais il n'y a pas de dangerosité.

Jean-Marie Gilles

Maire (SE) Vallabrègues

 

C'est peut-être lié à la sécheresse, et il y a plus de manganèse en bas", précise le maire.

La piscine change de couleur

C'est la gérante du camping qui a donné l'alerte sur la qualité de l'eau du village. Dans son établissement, la piscine avait changé de couleur.

Le métal qui était présent dans l'eau de ville, ajouté au chlore ça a viré à la rouille. J'ai dû fermer la piscine pendant trois jours.

Myriam Girard

Gérante de camping

Pour les prochains jours, l'Agence régionale de santé effectuera de nouveau tests sur l'eau potable de Vallabrègues. C'est elle, qui déterminera si oui ou non, les restrictions sont toujours de mise.