PHOTOS. Un camion en feu sur l'A9 dans le Gard : l'autoroute coupée dans les deux sens à Remoulins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey .

Un camion transportant du phénol a pris feu en début d'après-midi sur l'autoroute A9 à hauteur d'une zone de travaux à Sernhac (Gard), occasionnant la coupure du trafic dans les deux sens de circulation. Il n'y a pas de victime mais les opérations de relevage et de transbordement de ce chargement inflammable et toxique vont prendre plusieurs heures.

Il était environ 13 heures ce lundi 25 septembre lorsqu'un camion transportant du phénol a pris feu sur l'autoroute A9 dans le Gard à hauteur de Sernhac, au niveau d'une zone de chantier. A 15 heures 30, l'incendie était éteint mais la circulation était toujours coupée dans les deux sens. Le chauffeur, lui, est sorti indemne du sinistre, qui a totalement détruit le tracteur du poids lourd à la suite d'une panne sur le moteur, selon le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS 30), intervenu pour éteindre les flammes.

Citerne intacte mais produit dangereux

La citerne, intacte, devait ensuite être relevée et repositionnée sur un nouveau tracteur afin d'être évacuée. Mais compte tenu du caractère inflammable et toxique du phénol (un produit chimique utilisé dans l'industrie plastique, pharmaceutique et cosmétique notamment), cette opération devait prendre encore plusieurs heures.

Dans un tweet, Vinci Autoroutes précisait ainsi : "Le dépanneur est sur place, les interventions se poursuivent sur le camion".

Plusieurs kilomètres de bouchons

En attendant, des bouchons se sont formés sur cet axe très fréquenté.

D'autant que l'accident est survenu dans une zone de chantier où le trafic est réduit à une seule voie et où la bande d'arrêt d'urgence est neutralisée, ce qui n'a pas facilité l'acheminement des secours.

En conséquence, Vinci Autoroutes précisait que l'A9 était coupée entre les échangeurs de Remoulins (n°23) et Nîmes est (n°24). En direction de l'Espagne, il était même conseillé de sortir à Roquemaure, où l'entrée était en revanche déconseillée.

Le concessionnaire faisait état de 5 kilomètres d'embouteillages dans le sens nord/sud et 8 kilomètres dans l'autre sens. A 17 heures 30, la circulation avait pu reprendre en direction de Lyon après l'échangeur de Nîmes est (n°24). Elle restait en revanche interrompue vers l'Espagne après Remoulins (n°23), avant que ce sens-là ne soit lui aussi rouvert une demi heure plus tard, même si Vinci autoroutes précisait que la sortie restait "conseillée et l'entrée déconseillée à Roquemaure (n°22), l'entrée restant impossible à Remoulins (n°23)".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité