VIDEO. Lutte contre les incendies : Emmanuel Macron annonce des renforts aériens pour lutter contre les feux de forêts cet été

durée de la vidéo : 00h01mn49s
Le Président de la République était en déplacement à Nîmes, ce vendredi. Il a visité et inspecté les moyens de la base aérienne de la Sécurité civile de Garons et surtout échangé avec les personnels. Emmanuel Macron en a profité pour confirmer l'arrivée d'avions supplémentaires pour lutter contre les incendies et la mobilisation de plus d'hommes. ©FTV

Le Président de la République était en déplacement à Nîmes, ce vendredi. Il a visité et inspecté les moyens de la base aérienne de la Sécurité civile de Garons et surtout échangé avec les personnels. Emmanuel Macron en a profité pour confirmer l'arrivée d'avions supplémentaires pour lutter contre les incendies et la mobilisation de plus d'hommes.

A l'approche d'un été qui s'annonce sec et très difficile, Emmanuel Macron est venu ce vendredi, dans le Gard, superviser le déploiement des nouveaux moyens de la Sécurité civile annoncés après les mégafeux de forêt de 2022.

Sur la base aérienne de la Sécurité civile, à Nîmes-Garons, le chef de l'Etat a assisté à un entraînement dans les airs et sur terre.

Successivement, hélicoptères et Canadair larguent leur eau sur un incendie fictif. Au sol, les sapeurs-pompiers du Gard s’activent.

Sur le tarmac, un avion Dash tout neuf, qui a été livré il y a quelques jours seulement et n'a pas encore volé attire les regards.

9 avions bombardiers d'eau en plus

Les moyens aériens "ont été encore renforcés pour l'été 2023. Nous passons de 38 à 47 appareils", a confirmé le Président devant le personnel réuni dans un hangar.

J'ai vu une partie des hélicoptères et avions qui sont pleinement mobilisables. Et le centre de coordination des moyens aériens a été mis en place ici à Nîmes. Mais nous continuerons la montée en puissance.

Emmanuel Macron.

Neuf avions et hélicoptères bombardiers d'eau supplémentaires seront loués en 2023, portant le nombre d'appareils, notamment avec les Canadair, de 38 à 47 et près de 500 sapeurs-pompiers supplémentaires seront mobilisés.

Ajoutez à cela, 37 hélicoptères bombardiers d'eau disséminés partout sur le territoire, et une centaine de pilotes qui vont se relayer tout l'été. Sans oublier, les moyens départementaux de premières interventions comme les Air Tractor ou les Trush 710T, comme c'est le cas dans l'Hérault.

A la suite de l'été dévastateur de 2022, où 72.000 hectares ont brûlé en France, Emmanuel Macron avait annoncé en octobre un plan pour renforcer les moyens de prévention et de lutte contre les incendies, dont les avions mais aussi de nouvelles colonnes de pompiers rapidement mobilisables, pour atteindre un renfort de 3.660 sapeurs-pompiers.

Dans le même temps, l'Union européenne annonçait hier le doublement de la flotte aérienne de lutte contre les incendies du système rescEU, à l'occasion du 10e anniversaire du centre de coordination de la réaction d'urgence. Une force opérationnelle pour l'Europe en cas de crise majeure. (Voir le détail en fin d'article).

Le Président s'est félicité de l'adaptation du dispositif. Nîmes restera "l'épicentre de nos moyens", mais des hélicoptères bombardiers d'eau et des Dash seront aussi prépositionnés à Bordeaux pour "nous permettre d'être plus efficaces quand la plaque Sud-Ouest sera sous pression".

Une carte de vigilance "Météo des forêts"

Sur le front de la prévention, la visite présidentielle coïncide avec le lancement d'une "météo des forêts" pour le grand public, dont le premier bulletin a été dévoilé ce vendredi.

Cette nouvelle carte de prévisions quotidiennes et d'alerte présentera de juin à octobre, à l'échelle départementale, le degré de risque par un code couleur allant du vert (faible) au rouge (très élevé) en passant par le jaune (modéré) et l'orange (élevé).

Objectif de ce nouvel outil, sensibiliser la population sur les gestes et comportements à adopter pour minimiser la menace.

Au 21 mai, 21.000 hectares avaient déjà brûlé en France, contre 15.000 hectares en 2022 à la même date, ce qui fait dire à l'Elysée que l'été qui va commencer "s'annonce encore très difficile".

"Des héros du quotidien"

Emmanuel Macron qui a longuement échangé avec les personnels de la Sécurité civile a rendu hommage à l'engagement de tous.

"C'est vital d'éduquer les gens pour qu'ils fassent attention", applaudit Jérôme Faure, pilote de Beech-200, un avion de surveillance et d'investigation.

Commandant de bord de Canadair, Thierry Loine assure, à ses côtés, que la flotte est "actuellement dimensionnée parfaitement pour défendre notre territoire". "Peut-être qu'on sera amenés à grossir si effectivement les feux se généralisent sur l'ensemble du territoire".

"La météo n'étant pas une science exacte, on ne peut pas prédire ce qui se passera durant l'été", soupire encore le pilote.

durée de la vidéo : 00h01mn30s
Tenus à l'écart par les forces de l'ordre, banderoles fustigeant le 49.3 et la réforme des retraites en avant, les manifestants ont entamé à 11h, un long concert de casseroles. La grosse centaine de militants a été délogée par les CRS vers 13h. ©FTV

Des manifestants devant l'aéroport

Si sur la base aérienne de la Sécurité civile à Garons, près de Nîmes, tout était tiré au cordeau pour recevoir le Président de la République, à l'extérieur, des manifestants se sont invités à proximité de l'aéroport.

Tenus à l'écart par les forces de l'ordre, banderoles fustigeant le 49.3 et la réforme des retraites en avant, ils ont entamé à 11h, un long concert de casseroles. La grosse centaine de militants a été délogée par les CRS vers 13h.

Flotte rescEU de lutte contre les incendies pour 2023

La réserve d'aéronefs de lutte contre les incendies de rescEU comprend 24 avions et 4 hélicoptères provenant de 10 Etats membres.

  • deux avions bombardiers d'eau de taille moyenne de Croatie
  • deux avions légers de Chypre
  • deux hélicoptères de Tchéquie
  • deux avions bombardiers d'eau de taille moyenne et un hélicoptère de France
  • deux avions légers d'Allemagne
  • deux avions bombardiers d'eau de taille moyenne, deux avions légers et un hélicoptère de Grèce
  • deux avions bombardiers d'eau de taille moyenne et deux avions légers d'Italie
  • deux avions légers du Portugal
  • deux avions bombardiers d'eau de taille moyenne d'Espagne
  • quatre avions légers de Suède

En outre, l'Autriche, la Bulgarie, la Finlande, la France, l'Allemagne, la Lettonie, Malte, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie enverront près de 450 pompiers. Ils seront prépositionnés en France, en Grèce et au Portugal.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité