Yohan Rossel le pilote du Gard termine le Monte-Carlo à la 13eme place

Le rallye de Monte-Carlo s'est achevé ce dimanche avec la victoire du belge Thierry Neuville devant le Français Sébastien Ogier. Un Monte-Carlo de très haut niveau. Le Gardois Yohan Rossel, champion de France 2019 marque des points importants pour la suite de la saison dans sa catégorie WRC 3. 
La citroën de Yohan Rossel et Benoît Fulcrand dans une spéciale du Monte-Carlo
La citroën de Yohan Rossel et Benoît Fulcrand dans une spéciale du Monte-Carlo © Cyril Chartier Photography
Terminer un rallye de Monte-Carlo n'est déjà pas une chose simple en soi. Se jouer de tout les pièges tendus est un exploit. Cette année encore le rallye qui ouvre le championnat du monde de la discipline n'a pas dérogé à la règle.
La course a été dure, compliquée pour les équipages qui ont dû faire preuve d'une grande adaptation, tout en maintenant un rythme élevé.


A ce jeu, certains y ont laissé des plumes. A commencer par le champion du monde en titre Ott Tänak qui, avec son copilote Martin Järveoja, a réalisé une folle cabriole à près de 190 km/h. Pas de mal, mais une sortie de route monumentale. 
La sortie de route d'Ott Tänak

L'estonien qui se battait pour la première place au volant de sa nouvelle monture en a été quitte avec son co-pilote pour un petit séjour à l'hôpital pour vérifier que tout allait bien et a dû abandonner l'épreuve dès la 4ème spéciale.
Le pilote reconnaîtra après coup une petite erreur de note, une bosse non enregistrée qui lui fera perdre la trajectoire de sa voiture.
 

Nous avons fait face à une compression que je n'avais pas dans mes notes, cela nous a déstabilisé et nous sommes sortis de la route à très haute vitesse. Heureusement les équipements de sécurité ont fait leur travail, nous sommes heureux d'être là. Désormais, nous attendons qu'une seule chose, c'est d'être à nouveau dans la voiture pour le Rallye de Suède, l'un de mes rallyes favoris, Ott Tänak champion du monde des rallyes 2019.

Cette sortie de route impressionnante qui se termine fort heureusement bien pour les deux champions, n'a pas refroidi les ardeurs des principaux concurrents.
Et la course pour la victoire allait s'annoncer indécise jusqu'au bout, entre les principaux protagonistes.


Neuville enfin 

Thierry Neuville longtemps en embuscade une grande partie de la course a réalisé la course quasi parfaite en restant au contact de ses deux principaux adversaires le Français Sylvain Ogier et le Gallois Elfyn Evans. Jusqu'à l'avant-dernière étape les écarts entre les trois pilotes étaient de quelques secondes.
Mais Thierry Neuville, 31 ans, s'est adjugé les six dernières spéciales du rallye courues entre samedi et dimanche, ne laissant aucune chance aux Toyota qui avaient pourtant dominé les deux premières journées de l’épreuve.
C'est la première victoire du Belge dans ce rallye, après plusieurs années de tentatives infructueuses.
 

Il fallait qu'on prenne une revanche dira Thierry Neuville libéré aprés sa victoire.

Sébastien Ogier et sa nouvelle voiture termine second à un peu plus de 12 secondes du pilote belge.


Derrière Yohan Rossel et Benoit Fulcrand 4eme en WRC3

L'équipage de la citroën C3, 31, Yohan Rossel et Benoît Fulcrand ne jouait pas dans la catégorie reine.
Au volant de leur Citroën C3/ R5, une voiture moins puissante que les WRC des leaders, ils ont longtemps flirté avec le top 10, signant même le 10ème temps scratch dans l'épreuve spéciale 14.
Yohan Rossel et Benoît Fulcrand à l'arrivée du Monte-Carlo
Yohan Rossel et Benoît Fulcrand à l'arrivée du Monte-Carlo © Cyril Chartier Photography

Dans cette catégorie R5, la marque aux chevrons a même écrasé la concurrence, que ce soit en WRC-2 avec Mads Ostberg, qu’en WRC-3 avec un podium 100% français composé d’Eric Camilli, Nicolas Ciamin et Yoann Bonato.
Yohan Rossel et Benoît Fulcrand lors du Monte-Carlo 2020
Yohan Rossel et Benoît Fulcrand lors du Monte-Carlo 2020 © Cyril Chartier Photography

Yohan Rossel, le champion de France asphalte en titre, échoue à une demie-minute du podium. 
 https://www.facebook.com/YohanRossel/videos/175965693759223/?t=32 

L'équipage gardois a signé pour 6 manches en mondial

Un beau programme pour le pilote originaire de Saint-Jean-du-Gard, membre de l'équipe de France de rallye Ffsa.
En plus du Monte-Carlo et du Portugal, Yohan Rossel et Benoît Fulcrand tenteront leur chance aux Rallyes de Sardaigne, de Finlande, d'Allemagne et d'Angleterre le fameux Rac.

Ce beau début de saison donne de belles raisons d'espérer au pilote gardois. 
A 24 ans Yohan Rossel, pur pilote issu de la filière fédérale, espère toujours décrocher un jour un volant en WRC, la catégorie reine.

C’est une grande chance pour moi. J’ai remporté le Championnat de France l’an dernier, mais ça ne compte pas au départ du Rallye Monte-Carlo. C’est le début de la saison, on va bien voir, Yohan Rossel

Mais la succession des deux Sébastien, 15 titres de champion du monde à eux deux sera compliquée.
L'an prochain Citroën a décidé de se retirer.
Avec un constructeur Français, les places étaient déjà chères autant dire qu'avec ce retrait il faudra sortir le grand jeu.

Pourtant jamais peut-être la filière française n'avait fourni autant de jeunes pilotes talentueux en dehors des deux extra-terrestres que sont Loeb et Ogier. 
Yohan Rossel veut y croire et sait que cette saison sera décisive dans l'optique de décrocher le volant de ses rêves.
Prochain rendez-vous en championnat du monde le rallye du Portugal du 21 au 24 mai 2020.

De son côté l'héraultais Boris Carminati sur sa petite Clio deux roues motrice a terminé à une trés belle 32eme place. C'était son premier Monte-Carlo.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives