Découvrez le premier Inscape Game d'Europe : costumes, délires, histoires, frissons et expérience nocturne inédite

Publié le

Vous connaissez les Escape Games, alors tentez la folie de l'Inscape Game. Le premier en Europe ouvre ses portes ce samedi 21 mai et il est dans le Gard. C'est un lieu hors normes pour les jeux de rôle que nous avons testé pour vous en avant première.

A Pont-Saint-Esprit, aux confins du Gard, du Vaucluse et de l'Ardèche, une ancienne cave coopérative viticole fermée depuis 2008 et complètement transformée vous propose une expérience immersive inédite dans un style rétro-futuriste. C'est la KavKop Ultima Inscape game.

Tout commence dès la réservation... Car pour entrer dans ce labyrinthe, il faut avoir un costume composé sur mesure, selon ses envies.
Une fois en condition pour évoluer dans une autre époque, la porte s'ouvre, la musique fuse et GO ! C'est l'aventure...

Plongée dans un monde parallèle... aux 33 passages

Nous voilà embarqués dans un autre monde… Un univers décalé et déjanté dans une ancienne cave coopérative. De cuve, en cuve, des tableaux se dessinent… avec des expériences visuelles, sensorielles…

 

Chaque pièce est un cabinet de curiosités où s’entreposent des dizaines d’objets qui perturbent parfois, intriguent, toujours.

C'est 30 ans de collection... d'oeuvres d'art, d'objets du monde. C'est un monde très imaginaire. Le Inscape Game est pour ce qui se passe à l'intérieur de votre tête. Selon les gens, la traduction du lieu est totalement différente.

Pascal Simonutti, artiste scénographe et co-créateur de Kavkop.

Car ici, on ne cherche pas à résoudre des énigmes pour s’échapper d’une pièce. Tout se passe en nous. Entre réflexion philosophique sur la mort et frissons. Le tout, dans une ambiance portée par une quinzaine de figurants, des habitants de Pont-Saint-Esprit, bénévoles et multitâches… Ils sont là pour le jeu, pour le fun.

Immersion en folie et en musique

Après 30 ans passés sur les planches des opéras, cette chanteuse est l’une des créatrices du lieu. Sa voix sonne et résonne. Elle s’amuse autant qu’elle subjugue.

Chanter ici, c'est vraiment la liberté. J'ai toujours voulu faire le pont entre musiques anciennes et musiques actuelles. Je peux me le permettre là et je fais ce que j'ai envie de faire avec l'acoustique du lieu.

Christel Von Lindstat, artiste lyrique et co-créatrice de Kavkop.

L'expérience onirique et fantasmagorique dure 3 heures. La déambulation évolue sur 1.300m2 et il peut accueillir 300 personnes. Pour la saison 1, baptisée Passages, le public sera immergé dans l’univers post-apocalyptique du mouvement steampunk.

Il y aura 40 soirées jusqu'à la fin de l'année, les samedis et certains jeudis en été.