• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Auch : stupeur au lycée Carnot après la mise en examen d'un professeur de 5e pour agressions sexuelles

L'entrée du collège Carnot à Auch, ce jeudi matin. / © X.Marchand/France 3 Occitanie
L'entrée du collège Carnot à Auch, ce jeudi matin. / © X.Marchand/France 3 Occitanie

Ce jeudi 14 mars à 8h au collège Carnot, toutes les discussions tournaient autour de l'inculpation d'un professeur d'histoire pour agressions sexuelles sur ses élèves de 5e. Entre stupeur et embarras, parents et élèves ont témoigné.

Par Margaux Dubieilh

Ce n'est pas une rentrée d'école comme les autres. Ce jeudi matin au collège Carnot, situé non loin du centre-ville d'Auch, on ne parle que de la mise en examen d'un professeur d'histoire, âgé d'environ soixante ans, pour agressions sexuelles.
 

"Il me touchait les épaules, les cheveux..."

Chez les élèves, les langues se délient. Mélissa, élève de 5e, avait cours depuis un an et demi avec l'enseignant. Appréciée par celui-ci, elle évoque des gestes déplacés qu'il aurait eu envers elle :

Il était assez proche de moi, j'étais sa chouchoute. Il me touchait les épaules, les cheveux, le nez...partout, à part la poitrine et en bas.

Une attitude qui embarrassait la jeune fille :

Ça me gênait, et j'essayais de partir, mais après il revenait. Il faisait ça à d'autres filles de ma classe.

Dans la cour de récréation, les rumeurs allaient déjà bon train, comme le raconte une élève : "Des amies m'ont raconté qu'il avait touché la poitrine d'une fille et a commencé à la toucher vers le bas..."
 

Enseignant apprécié

Du côté des parents, la stupeur prévaut. Beaucoup appréciaient le professeur, qui enseignait au collège depuis 2014. Proche de ses élèves, il avait une bonne réputation :

Je suis abasourdie par cette histoire. Ma fille l’a eu l’année dernière. C’était un enseignant très apprécié, il était paternaliste avec les élèves. Je ne les ai jamais entendu dire quoi que ce soit à son sujet...

 

14 élèves agressées

Suite à une alerte de l'établissement, le parquet d'Auch a lancé une enquête pour recueillir des témoignages. 14 élèves ont déclaré avoir subi des attouchements sexuels de la part de l'enseignant. Celui-ci a été suspendu par l'inspection académique à titre consevatoire dès le 24 janvier.

Mis en examen mardi 12 mars, il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'enseigner ou de pratiquer une activité avec des mineurs. Depuis le début de l'affaire, il conteste les faits qui lui sont reprochés.

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lâcher de ballons pour Lucas tronche

Les + Lus

Les + Partagés