• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Noyade d'une fillette dans un camping du Gers : l'autopsie confirme l'accident

La rivière la Baïse qui longe le camping où a été retrouvé le corps de l'enfant / © Juliette Meurin
La rivière la Baïse qui longe le camping où a été retrouvé le corps de l'enfant / © Juliette Meurin

Deux jours après la mort d'une petite fille de deux ans dans une rivière bordant un camping à Mirande, dans le Gers, l'autopsie a confirmé la thèse de la noyade accidentelle. 

Par Laurence Boffet

Comme le laissaient présager les premiers éléments de l'enquête, l'autopsie a confirmé la thèse de l'accident. La petite fille de deux ans qui avait disparu lundi dans un camping du Gers et dont le corps avait été retrouvé dans la soirée dans la Baïse toute proche, est bien morte noyée. Son corps ne présente aucune trace de coups qui accréditerait un acte intentionnel explique Pierre Aurignac, le procureur de la République d'Auch. Le corps de la petite fille va maintenant être remis à sa famille et l'enquête devrait être rapidement clôturée.

La fillette, originaire de l'Eure, était en vacances avec ses parents et ses cinq frères et soeurs au camping de l'Ile du Pont à Mirande. Elle avait échappé lundi après-midi à la vigilance de ses parents qui avaient prévenu la gendarmerie. Les recherches s'étaient rapidement orientées vers la Baïse, la rivière qui borde ce camping. C'est là que les plongeurs ont retrouvé son corps sans vie, vers 22h15 lundi soir.  
La petite fille a trouvé la mort à 150 mètres à peine du bungalow où elle était arrivée la veille avec sa famille. 

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus