• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aéroport, Airbus et rocade bloqués par les taxis : lundi noir à Toulouse

Les taxis toulousains lors de leur manifestation en janvier / © MaxPPP
Les taxis toulousains lors de leur manifestation en janvier / © MaxPPP

La manifestation nationale prévue lundi à Toulouse prend de l'ampleur : aux 1000 taxis venant de toute la France pourraient s'ajouter 500 autres véhicules venus de l'étranger, Espagne et Belgique. Toulouse paralysée lundi 4 avril ?

Par Fabrice Valery

Sera-t-il quasiment impossible de prendre un avion, de se rendre à son travail (surtout pour les salariés d'Airbus) ou simplement de se déplacer en voiture autour de Toulouse lundi 4 avril ?

1500 véhicules ?

Les taxis, qui prévoient une manifestation nationale monstre à Toulouse lundi, s'attendent à une très forte mobilisation : environ 1500 taxis venus de toute la France mais aussi de Belgique ou d'Espagne. Chaque jour, des taxis annoncent leur participation et le chiffre annoncé en début de semaine de 1000 taxis sera largement dépassé, selon l'association de défense des taxis toulousains. 

L'aéroport, Airbus et la rocade "ciblés"

Certains taxis arriveront sur Toulouse dès dimanche soir. Les autres vont rouler pendant la nuit et se rassembleront vers 5h30 aux différents péages aux entrées de la ville. Les convois vont ensuite converger vers l'aéroport et les usines d'Airbus que les taxis en colère veulent bloquer tout au long de la journée. 
Des opérations escargots sont prévues sur le périphérique toulousain. 

Lundi noir

Après le blocus de l'aéroport qui avait causé pas mal de désagréments fin janvier, les taxis pourraient donc imposer aux Toulousains un lundi noir avec la paralysie des grands axes et de la zone économique autour de la plateforme aéroportuaire. Les déplacements sont donc à éviter dans ce secteur lundi. Prenez vos précautions. 
La préfecture de Haute-Garonne annonce déjà qu'elle activera lundi matin le centre opérationnel départemental pour suivre la situation en direct. 

Mardi aussi ?

Ce lundi 4 avril, les taxis attendent des réponses du gouvernement concernant les applications mobiles de réservation de véhicules ou encore les règles en matière de Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC), "concurrence illégale" estiment-ils. 
Et ils préviennent : si les informations qui leur parviennent alors des négociations à Paris ne les satisfont pas, le blocus continuera mardi 5 avril. 


Voir ici le reportage de Stéphane Compan et Luc Truffert, de France 3 Midi-Pyrénées : 

Manif des taxis : J-1
Le point sur les perturbations attendues, à la veille de la manifestation nationale des taxis à Toulouse. - Stéphane Compan et Luc Truffert

 

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus