Airbus face à des pénuries de pièces et de main-d’œuvre, des livraisons d'avions repoussées

Selon les informations de l'agence de presse Reuters, le géant toulousain Airbus serait en difficulté pour assurer son carnet de commandes pour 2024. Des pénuries de pièces et de main-d’œuvre retarderaient l'assemblage de dizaines d'appareils censés être livrés d'ici la fin d'année.

Le géant de l'aéronautique toulousain Airbus serait en proie à des retards de production. C'est ce que révèle Reuters, qui affirme que des pénuries de pièces matérielles et de main-d’œuvre pourraient dégrader l'assemblage de plusieurs dizaines d'avions lors du second semestre 2024. 

Les retards de livraisons s'allongent

Exemple probant de ces pénuries : des types de pièces dites forgées, essentielles pour les moteurs d'avions. Elles seraient disponibles beaucoup moins facilement qu'auparavant, avec des délais qui atteindraient deux ans. 

Toujours selon les dires de l'agence de presse, ces pénuries pourraient entraîner des retards de livraisons encore plus importants pour des compagnies aériennes acheteuses. Certains carnets de commandes, déjà retardés d'un mois et demi de moyenne, pourraient encore être repoussés par ces désagréments. 

Le groupe aéronautique espère toujours rattraper ces imprévus pour respecter les dates de commandes. Mais le temps presse et la marche de manœuvre se réduit d'ici la fin 2024. 

Airbus a déjà livré 204 appareils sur les 800 espérés pour l'année en cours, toujours selon Reuters. Malgré ces retards, l'entreprise espère toujours augmenter sa production d'avions dans les prochaines années. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité