Airbus surmonte les tensions géopolitiques pour livrer 142 avions commerciaux et atteindre 595 millions d'euros de bénéfice au premier trimestre 2024

Malgré les difficultés géopolitiques et d'approvisionnement, Airbus annonce des résultats solides pour le premier trimestre de 2024, avec une augmentation de 28% de son bénéfice.

En ce début d'année, les tensions géopolitique, notamment entre l'Ukraine et la Russie, et e matière d'approvisionnement n'ont pas disparu pour Airbus. Pourtant géant européen a réussi à livrer 142 avions commerciaux au cours du trimestre 2024 faisant grimper son bénéfice de 28% à 595 millions d'euros.

"Nous avons commencé l'année 2024 avec une solide prise de commandes dans toutes nos activités. La dynamique positive sur les avions gros porteurs soutient notre décision d'augmenter le rythme de production de l'A350 à 12 avions par mois en 2028. Nos plans de montée en puissance se poursuivent, soutenus par les investissements dans notre système de production tout en s'appuyant sur nos piliers fondamentaux que sont la sécurité, la qualité, l'intégrité, la conformité et la sécurité" assure le PDG d'Airbus, Guillaume Faury dans un communiqué de presse.

12,8 milliards de chiffre d'affaires

La dérogation du Canada fin avril 2024 permettant à Airbus de se fournir en titane provenant de Russie, pour ses chaines d'assemblage de l'A220, et une retour des effectifs du secteur de l'aéronautique français d'avant la crise sanitaire - 210.000 salariés fin 2023, contre 202.000 au début de la pandémie due au Covid-19 - sont  aussi des éléments positifs à la dynamique de l'avionneur.

Entre janvier et mars, le groupe a donc livré 142 avions commerciaux, contre 127 sur la même période de 2023, et dégagé un chiffre d'affaires de 12,8 milliards d'euros, en hausse de 9%. Le carnet de commandes s'élevait à 8 626 avions commerciaux à la fin de mars 2024.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité