Des rats à la cuisine centrale de la mairie de Toulouse suscitent l'inquiétude

Des rats ont été découvert à la cuisine centrale de la mairie de Toulouse. / © SOUILLARD Bruno - PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
Des rats ont été découvert à la cuisine centrale de la mairie de Toulouse. / © SOUILLARD Bruno - PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Un syndicat vient de lancer une alerte à la mairie de Toulouse. Des rats ont été découverts au sein de la cuisine centrale de la ville. 

Par Sylvain Duchampt

Un rat mort, tête en bas, coincé dans l'entrebâillement d'un compartiment en inox. L'image est un véritable "cauchemar en cuisine" pour les restaurateurs en matière d'hygiène pouvant entraîner, purement et simplement, la fermeture d'un établissement.      

Ces photos prises le 11 février dernier sont d'autant plus gênantes qu'elles ont été réalisées au sein même de la cuisine centrale de la mairie de Toulouse, où sont préparés quotidiennement 35 000 repas et livrés, entre autres, aux cantines scolaires.
 
© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie
 
© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie

Un risque pour la santé des Toulousains

Vendredi dernier, Force ouvrière a lancé une alerte au président du CHSCT de la ville de Toulouse :  

La présence de rongeurs dans les espaces de préparation des repas de la Cuisine Centrale représente un risque pour la santé des agents et des Toulousains

Dans son courrier, le syndicat souligne également les "problèmes de réseaux, de court circuits et même d'incendies" que seraient susceptibles de provoquer les rongeurs en s'attaquant aux câbles de l'installation. 
 

© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie
 
© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie

Avant la découverte de ce cadavre dans un compartiment de la chaîne de mise en barquette, des agents avaient constaté six jours plus tôt la présence de rats dans les locaux. 

Lundi soir, la mairie de Toulouse indique qu'"alerté par la direction de la cuisine centrale, le service communal d'hygiène et de santé est intervenu et a pu piéger un rongeur, le 11 février." Depuis des appâts et un contrôle quotidien ont été mis en place. Un problème "résolu" pour la municipalité.

Un avis loin d'être partagé par FO qui souhaite qu'une inspection minutieuse soit réalisée dans les plus brefs délais. 

Sur le même sujet

Les + Lus