Attaque à Strasbourg : inquiétudes autour du marché de Noël de Toulouse

Déjà éprouvés par les manifestations des gilets jaunes, les commerçants du marché de Noël sont inquiets après l'attaque de Strasbourg. Pour certains, le chiffre d'affaires est en baisse de moitié. Des réunions se tiennent à la mairie et à la préfecture pour évaluer le dispositif de sécurité. 
Le marché de Noël avant son ouverture ce mercredi matin.
Le marché de Noël avant son ouverture ce mercredi matin. © France 3 Occitanie / Nathalie Fournis
L'attentat de mardi soir sur le marché de Noël de Strasbourg ajoute de l'inquiétude aux commerçants de Toulouse. Entre les chalets de bois, la fréquentation est moindre. Certains disent accuser un manque à gagner de 50% depuis l'ouverture le 26 novembre. Les manifestations des gilets jaunes ont engendré plusieurs fermetures inopinées. 
 

Réunion de sécurité


En revanche, dans l'ensemble les commerçants sont rassurés par le dispositif de sécurité. Des vigiles veillent les entrées. Et des voitures de police patrouillent régulièrement. Ce matin, le maire de Toulouse Jean Luc Moudenc réunit ses conseillers pour une réunion sur la sécurité après l'attaque de Strasbourg. Un renfort du dispositif est envisagé avec par exemple des fouilles corporelles. Le plan Vigipirate a été relevé au niveau "Urgence attentat" sur l'ensemble du territoire.


Le reportage de Corinne Carrière et Nathalie Fournis

 
Sécurité sur le marché de Noël de Toulouse



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
marchés de noël noël sorties et loisirs économie attentat faits divers terrorisme