Cet article date de plus de 5 ans

Avec "Le chemin s'arrêtera là", l'auteur Pascal Dessaint poursuit son exploration du "désarroi social"

L'auteur toulousain retrouve ses racines nordistes pour son nouveau roman dont l'action se situe sur la digue du Break à Dunkerque. 

Pascal Dessaint
Pascal Dessaint © Philippe Matsas

C'est une nouvelle étape de l'exploration du "desarroi social" français. "Le chemin s'arrêtera là" (éditions Pavot & Rivages), le dernier roman de Pascal Dessaint, paru en février, est une fois encore un manifeste pour ces populations laissées pour compte des restructurations industrielles. 

Il s'agit certes d'un thriller mené le long des 7 kilomètres de la digue du Break à Dunkerque, dans ce Nord où se situent les racines de l'auteur installé depuis des décennies à Toulouse. Mais c'est surtout un roman noir social "à la française", où les drames se nouent sur un tissu social désagrégé. 

EN VIDEO / rencontre avec Pascal Dessaint
durée de la vidéo: 01 min 53
Rencontre avec Pascal Dessaint

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture