• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Bac 2013 : quelques conseils pour attaquer la philo lundi

La réforme du lycée général et technologique, lancée en 2010 en seconde, s'applique aux classes de terminale en 2013. / © AFP PHOTO FRED DUFOUR
La réforme du lycée général et technologique, lancée en 2010 en seconde, s'applique aux classes de terminale en 2013. / © AFP PHOTO FRED DUFOUR

Certains ont révisé d'arrache-pied, d'autres sont plus ou moins stressés, ou leurs parents le sont pour eux. Le baccalauréat clôt des années de scolarité. Lundi, c'est l'épreuve de philosophe. Mieux vaut rester "zen" et prendre le temps de bien lire et choisir son sujet avant d'attaquer...

Par Pascale Conte

J - 1 avant la première épreuve écrite : La philo lundi à 8h. Comme chaque année, ils sont des milliers à avoir révisé d'arrache-pied pour obtenir le précieux sésame. Pour certaines filières technologiques ou professionnelles, et pour les générales, les épreuves s'étalent de mai à fin juin, voire juillet pour les repêchés. 

En philosophie, comme chaque année, les candidats auront le choix entre trois sujets dont un commentaire de texte.

Petits conseils pour bien aborder l'épreuve :


  • Bien lire attentivement les trois sujets pour ne pas se tromper sur le sens des mots et les enjeux de chacun des thèmes. 
  • Identifier les chapitres du programme étudié pour chacun des sujets afin de mettre en pratique toutes leurs idées et leur savoir.
  • Le commentaire de texte est un exercice comme les deux autres. Il est souvent choisi par les élèves croyant aller vers la facilité pourtant il demande un esprit critique et ce n'est pas toujours le plus aisé. Il faut bien approfondir les propos de l'auteur.
  • Faire du sport la veille, penser à autre chose, bien respirer et se détendre, savoir plaisanter et bien dormir sont aussi les meilleures des recettes pour réussir.
Le bac a 205 ans et il n'était que 31 bacheliers à l'époque ! L'an dernier, ils étaient 48 003 candidats au bac en Midi-Pyrénées, quelle que soit leur filière, générale, technologique ou professionnelle.


A lire aussi

Sur le même sujet

Elections européennes : des détenus de la prison de Béziers ont voté ce mardi

Les + Lus