Bigflo et Oli : de la musique et un business bien maîtrisé

Le duo a ouvert ce 15 juin sa boutique de vêtements à Toulouse. Entre la musique, leur festival à venir en septembre, et leur marque de vêtements, Bigflo et Oli construisent un véritable univers marketing. Décryptage avec Mathieu Alemany Oliver, professeur à la Toulouse Business School.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La boutique « Visionnaire » a été inaugurée ce mercredi 15 juin dans le centre historique de Toulouse. A la tête de cette marque, le duo Bigflo et Oli ainsi que le directeur artistique Malick Seck.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Visionnaire (@vision_naire)

 

Créée en 2017 par les 3 compères, la marque a prospéré avec la vente en ligne de vêtements et d’accessoires. Une prospérité due au succès croissant du duo toulousain

L'influence du rap américain

Allier business et musique ce n’est pas nouveau, comme nous l’explique Mathieu Alemany Oliver. Cet enseignant dirige le département "management des activités culturelles et créatives" à la Toulouse Business School.

"Au départ les rappeurs américains se sont vite insérés dans le milieu du business. Ils ont créé des marques et se sont enrichis. Ils utilisent un système qu’ils dénoncent dans leur musique. Ils restent toutefois des créatifs, des artistes et ils sont comme tout le monde : ils veulent gagner de l'argent."

Stratégie marketing

Pour l'enseignant, Bigflo et Oli sont d'une autre génération. Ils ont créé un véritable univers qui englobe création artistique et marketing :

"Bigflo et Oli sont nés dans la société de consommation. ils ont créé un véritable univers qui leur ressemble. On ne les a pas obligés à construire une stratégie marketing. Ils capitalisent leur image de marque. Un artiste, c'est comme une marque. Il cherche à se positionner et donc être différent de ses concurrents."

La communauté Bigflo et Oli

Le duo toulousain vit pleinement dans son époque ou la création et le business ne sont pas antinomiques. Bigflo et Oli ont réussi à fédérer une véritable communauté. Et pour cela il y a eu beaucoup de travail. La musique, une marque, un documentaire Netflix...de quoi alimenter la communauté.

"lls se montrent comme monsieur tout le monde, ils évoquent la famille, la ville de Toulouse. Ils ont réussi à capter un public essentiellement composé d'ados et de jeunes adultes. Ils ont conscience qu'il faut faire vivre cette communauté, mais sans mentir. Ils ont un univers propre, un style de vie qui se raconte par la musique, une marque, un documentaire ou encore un festival qu'ils lancent au mois de septembre à Toulouse."

Un business éphémère ?

Un des premiers rappeurs français à créer une marque fût Joey Starr avec COM8. La marque de vêtement a démarré en 1998. Elle a connu un gros succès dans le milieu des fans de rap. Pourtant en 2004, la société est placée en redressement judiciaire. Joey Starr lui est toujours au sommet, notamment au cinéma. Là encore, la diversité s'avère payante. Pour Mathieu Alemany Oliver, la question de la pérennité de la marque "Visionnaire" se pose :

"Quand on a un public d'ados, on peut se demander si ce public va grandir avec Bigflo et Oli. C'est la question. C'est pourquoi c'est bien d'avoir d'autres sources de revenus. En plus la marque "Visionnaire" peut séduire des personnes qui ne connaissent pas Bigflo et Oli."

2022, année faste pour Bigflo et Oli

Après l'ouverture d'une boutique à Toulouse, les 2 rappeurs sortent après deux ans d'absence un nouvel album le 24 juin prochain. Son titre : « Les autres c’est nous ». Une création qui risque de surprendre puisque les Toulousains chantent avec de nombreux artistes très différents les uns des autres comme Francis Cabrel ou encore Vlad.

Enfin les 2 et 3 septembre, place à la première édition du « Rose Festival » qui se tiendra au Parc des Expositions de Toulouse, le MEET. Bigflo et Oli se transforment en organisateurs et invitent une vingtaine d'artistes sur scène comme IAM, ZIAK ou encore Mouss et Hakim. Une année faste donc pour ces artistes qui n'ont pas encore trente ans.