• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un Boeing d'Air Algérie perd une roue en décollant de Toulouse pour Oran

© AFP
© AFP

L'avion effectuait la liaison entre Toulouse et Oran le 8 février et a atterri, avec difficultés, avec... une roue en moins.

Par FV avec AFP

Un avion d'Air Algérie aurait perdu un élément de son train d'atterrissage au décollage de Toulouse le 8 février, a-t-on appris mardi auprès du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) qui a été notifié de l'événement.

"A ce stade nous n'ouvrons pas d'enquête, nous nous coordonnons avec les autorités algériennes, l'avion étant arrivé à Alger", selon un porte-parole du BEA.

Selon les premières constatations, l'avion "au décollage aurait perdu une pièce métallique qui appartiendrait à la roulette de nez" c'est à-dire "un élément du train d'atterrissage situé sous le nez de l'avion", a-t-on précisé de même source.

La direction de l'aéroport de Toulouse a indiqué  qu'"un axe de roue sectionné (...) a été retrouvé sur la piste, mais pas la roue" après le décollage de l'appareil.

Plusieurs sites spécialisés dans l'aviation, repris par des médias en ligne algériens ont fait état de la perte au décollage de l'aéroport de Toulouse, le 8 février dernier, d'une des roues du train avant d'un Boeing 737-600 d'Air Algérie, immatriculé 7T-VJR, qui opérait le vol AH-1077 à destination d'Oran.

Sollicité par l'AFP, Air Algérie n'avait pas réagi mardi en fin d'après-midi.

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus