La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est lancée

Le vaccin contre la grippe est mis en vente ce mardi 13 octobre. La campagne de vaccination est lancée dans un contexte sanitaire lié à la probable circulation simultanée de la Covid-19 et des virus grippaux. L’ARS recommande cette vaccinations aux personnes fragiles et aux soignants.
 

Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe 2020-2021
Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe 2020-2021 © N.Fournis/FTV
L’ARS le rappelle "la vaccination contre la grippe  est un enjeu majeur de santé publique pour tous, soignants et patients".
Le vaccin contre la grippe est mis en vente dans les pharmacies à partir de ce mardi 13 octobre jusqu’au 31 janvier 2021.
Cette campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est lancée dans un contexte sanitaire particulier en raison de l’épidémie de coronavirus.
Chaque année, entre 2 et 6 millions de personnes sont touchés par la grippe, entre 8000 et 14000 personnes décèdent par an de cette maladie infectieuse et ce depuis trois ans.
Cette possibilité de co-circulation, grippe-covid 19, renforce l’importance de la vaccination des personnes faisant l’objet de recommandations vaccinales contre la grippe saisonnière et des professionnels de santé.
                          

Un appel collectif à la vaccination

Le contexte épidémique actuel nous impose une protection renforcée contre la grippe.

Notre ambition est de sensibiliser tous les professionnels de santé de la région pour qu’ils montrent l’exemple en étant vaccinés.

Pierre Ricordeau, Directeur Général ARS Occitanie


Un appel relayé en priorité vers toutes les personnes les plus fragiles qui font l’objet d’une prise en charge vaccinale. Ces personnes sont invitées en priorité à se faire vacciner et de ne pas attendre de contracter le virus grippal. "En 2019, moins d’une personne sur deux ont adopté ce réflexe c’est une protection encore plus importante pour leur santé cette année".

Les personnes prioritaires

Selon l’ARS, sur plus de 2 millions de personnes de 18 à 64 ans atteintes d’une maladie chronique et invités à se faire vacciner, seules 33,2% sont passées à l’acte
Les personnes prioritaires pour se faire vacciner contre la grippe sont :Ces personnes ont reçu par l’Assurance-Maladie des bons de prise en charge, soit plus de 15 millions de personnes en France. Le vaccin est pris en charge à 100 % pour les personnes à risque. Pour les autres, le vaccin n’est pas gratuit, il coûte moins de 10 euros et peut être acheté sans ordonnance.

Les professionnels de santé invités à donner l’exemple


Selon l’ARS, seuls 30% des professionnels de notre région sont vaccinés. Cette année dans un contexte épidémique préoccupant,  "il est important de faire progresser ce taux de vaccination pour que les professionnels se protègent face à la grippe et qu’ils protègent leurs patients ou les résidents des Ehpad ".
Des professionnels de santé qui s’engagent avec une charte affichée dans les cabinets médicaux, en milieu hospitalier ou dans les établissements médicaux-sociaux.

"Face à la grippe, je participe : vacciné.e, je me protège, je vous protège"

Simplification du parcours vaccinal

Pour la deuxième année, les pharmaciens sont autorisés a effectuer les vaccins contre la grippe. Les patients peuvent aussi se faire vacciner par leur médecin généraliste, un(e) infirmier(e) ou même par une sage-femme. Les pharmaciens vont vacciner en priorité les personnes à risque.

Quel vaccin ?

Cette année le vaccin est le l’Influvac Tetra et Vaxigrip Tetra. La vaccination se fait par une seule injection. La France a passé commande de 30% de doses supplémentaires de vaccins contre la grippe et cela en marge des commandes effectuées par les hôpitaux et les pharmacies.





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe santé société vaccins