Casse des "égoutiers" de Bessières : 13 personnes en garde à vue deux ans après les faits

Une opération a été menée ce mardi à l'aube en Haute-Garonne, à Paris, à Reims, à Tours et dans le Languedoc, par la gendarmerie visant 13 personnes impliquées dans le "casse des égoutiers" du Crédit Agricole de Bessières (Haute-Garonne) en mars 2014. 

La gendarmerie a-t-elle démantelé ce mardi matin le "gang des égoutiers" qui a sévi en mars 2014 au Crédit Agricole de Bessières (Haute-Garonne) ? Deux ans après les faits, les gendarmes ont mené ce mardi une vaste opération visant une des "objectifs" en région toulousaine, à Paris, Tours et Reims et dans le Languedoc, a-t-on appris d'une source proche du dossier confirmée par le procureur de Bordeaux.  

13 personnes ont été placées en garde à vue. Une enquête menée sous la direction de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux. 

Le 18 mars 2014, à l'ouverture de l'agence du Crédit Agricole de Bessières, une commune au nord de Toulouse, les employés avaient découvert que la salle des coffres avaient été dévalisées. Les malfaiteurs étaient passés par les égouts et avaient patiemment creusé un tunnel de 30 mètres.

Une opération minutieusement préparée par des professionnels et qui avait dû demander de long préparatifs et des semaines de travail, discret, sur place. 

Le montant du butin avait été évalué à 2 millions d'euros mais un mystère plane toujours sur les raisons du casse de cette agence rurale. Le gang avait-il des informations sur le contenu d'un ou plusieurs coffres ? 

L'enquête, menée par les gendarmes, s'est donc accélérée ce mardi matin. Avec les gardes à vue, qui peuvent durer 96 heures dans ce type d'affaires, les enquêteurs pourraient en savoir rapidement plus sur les motivations de ces "égoutiers". 

Video : voir le reportage de Pascale Lagorce et Jean-Pierre Duntze :

Une opération a été menée ce mardi à l'aube en Haute-Garonne, à Paris, à Reims, à Tours et dans le Languedoc, par la gendarmerie visant 13 personnes impliquées dans le "casse des égoutiers" du Crédit Agricole de Bessières (Haute-Garonne) en mars 2014.