• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Castanet-Tolosan (31) : la mairie condamne une route pour soulager les riverains, la commune voisine proteste

Des blocs de béton censés dissuader les automobilistes. / © France 3 Occitanie
Des blocs de béton censés dissuader les automobilistes. / © France 3 Occitanie

Depuis le 1er septembre, la rue Cavalié de Castanet-Tolosan est fermée à la circulation, suite aux plaintes des riverains, lassés de voir passer les automobilistes qui cherchent à éviter les embouteillages. Une mesure qui a provoqué la colère des habitants de la commune voisine. 

Par Marie Martin

Des gros blocs de béton condamnent l'accès de la rue Cavalié de Castanet-Tolosan, en Haute-Garonne. Et ce depuis le 1er septembre 2018.
La mairie a pris un arrêté municipal dans ce sens, afin de "soulager" les habitants de cette rue, importunés par un trafic de plus en plus important dans cette artère qui sert d'itinéraire de délestage.

Las, la mesure n'a pas eu l'heur de plaire aux habitants de la commune voisine, Pechabou, qui ne peuvent plus emprunter leur itinéraire habituel. Une pétition a d'ailleurs recueilli près de 2 000 signatures. L'interdiction de circuler engendre en effet un détour de 4 kilomètres !

Arnaud Lafon, le maire de Castanet-Tolosan, plaide l'asphyxie des riverains qui voient passer 4 000 véhicules par jour devant leurs maisons. Il envisage une coupure définitive de la rue.
En attendant, les automobilistes contournent la difficulté en continuant d'emprunter cet itinéraire, malgré les chicanes. Et la police municipale distribue les PV...

Voir le reportage de yann-Olivier d'Amontloir et Eric Foissac, de France 3 Occitanie :
Castanet-Tolosan : le maire décide de condamner une route pour soulager des riverains

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus