Une cellule de lutte contre les abus sexuels dans l'Eglise, lancée à Toulouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Valery .

L'archevêché de Toulouse présentera jeudi les modalités de la "Cellule de lutte contre les abus sexuels de la part de clercs ou de personnes en responsabilité dans l’Eglise" qu'il va mettre en place après plusieurs affaires touchant des ecclésiastes locaux. 

C'est jeudi 15 décembre que Monseigneur Le Gall, archévêque de Toulouse, lancera officiellement la création d'une "Cellule de lutte contre les abus sexuels de la part de clercs ou de personnes en responsabilité dans l’Eglise" à l'échelle de l'archevêché.

Cette cellule fonctionnera avec des religieux et des laïcs mais sera placée sous la responsabilité... d'un prêtre, le père Roger Blanc. 

Cette cellule est une volonté de l'archévêque poussé par plusieurs "affaires" concernant des hommes d'église du département ou d'anciens prêtres, notamment la révélation par Médiapart en mai dernier qu'un prêtre condamné pour viol en 2005 à Tarbes était en poste ensuite à Fronton (Haute-Garonne). L'archévêque avait ensuite de lui-même lors d'une conférence de presse annoncé que deux autres prêtres du diocèse avaient été condamnés. 

En novembre dernier, les évêques de France, réunis à Lourdes (Hautes-Pyrénées), avaient demandé pardon aux victimes de pédophilie. Un changement dans l'attitude de l'église de France qui avait longtemps fermé les yeux ou réfuté les accusations. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité