Climat : la permanence de la députée de Haute-Garonne (LREM) Sandrine Mörch ciblée par des militants ANV-COP21

Des activistes d'ANV-COP21 interpellent la députée (LREM) de Haute-Garonne Sandrine Mörch. Ce dimanche à Toulouse, des militants ont recouvert la façade de sa permanence d'affiches pour protester contre le "détricotage" des mesures de la Convention citoyenne pour le Climat. 

Des militants d'ANV-COP21 devant la permanence de la députée (LREM) Sandrine Mörch
Des militants d'ANV-COP21 devant la permanence de la députée (LREM) Sandrine Mörch © ANV-COP21

Des militants d'ANV-COP21 ont mené une action ce dimanche après midi à Toulouse à la permanence de la députée (LREM) de Haute-Garonne Sandrine Mörch. Ils ont recouvert la façade d'affiches mentionnant les 149 mesures de la Convention Citoyenne pour le Climat. Il s'agit pour eux d'interpeller la parlementaire sur "le détricotage des mesures de la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC) et la présentation demain, (lundi) à l'Assemblée Nationale d'une loi Climat vidée de sa substance".

"La députée Sandrine Mörch enterre le climat" pouvait-on notamment lire sur une affiche.


Des actions similaires, précise un commmuniqué ont eu lieu de manière simultanée dans différentes villes de France.

Selon de nombreuses organisations environnementales, en l’état, la loi ne reprend qu’une toute petite partie des mesures de la Convention citoyenne pour le climat alors même que le Président Macron s’était engagé à les reprendre sans filtre.

communiqué ANV-COP21

Sandrine Mörch n'était pas présente à sa permanence ce dimanche. Contactée par France 3 Occitanie, la députée n'était pas joignable à l'heure où nous publions cet article.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
climat environnement réchauffement climatique