Coronavirus : Elisabeth Toutut-Picard, députée LREM de Haute-Garonne détectée positive au Covid-19

Elisabeth Toutut-Picard à l'Assemblée nationale (janvier 2019) / © AFP
Elisabeth Toutut-Picard à l'Assemblée nationale (janvier 2019) / © AFP

La députée de la 7 ième circonscription de Haute-Garonne, Elisabeth Toutut-Picard est touchée par le coronavirus. C'est le troisième cas de contamination à l'Assemblée nationale.

Par Juliette Meurin

La députée l'a annoncé sur son compte twitter. Elisabeth Toutut-Picard a été détectée positive au coronavirus. 
Ce samedi 7 mars, il s'agit du troisième cas au sein de l'Assemblée nationale.

Elle explique avoir participé aux débats à l'Assemblée nationale de lundi à jeudi. C'est à son retour de Paris en arrivant à Toulouse, jeudi qu'elle a commencé à ressentir les symptômes du virus. Elle a appelé le 15 et les tests réalisés se sont révélés positifs.
Elisabeth Toutut-Picard a été hospitalisée dans la nuit de vendredi à samedi au CHU de Toulouse dans le service des maladies infectieuses.

Son état s'étant amélioré, elle a pu quitter l'hôpital ce samedi en fin de journée. 
Elle devra rester chez elle en confinement pendant 14 jours.
 


Elisabeth Toutut-Picard est députée LREM de la 7ième circonscription de Haute-Garonne qui correspond aux cantons de Auterive, Carbonne, Cintegabelle, Muret, Montesquieu-Volvestre, Rieux, Tournefeuille (moins la commune de Tournefeuille).
 
Il s'agirait de la troisième personne contaminée au sein de l'Assemblée nationale.
Le député LR du Haut-Rhin, Jean-Luc Reitzer a été testé positif au coronavirus jeudi 5 mars. Il était vendredi 6 mars dans un état inquiétant en réanimation au groupement hospitalier de la région Mulhouse Sud Alsace (GHRMSA). 
Un salarié de la buvette de l'Assemblée nationale a également été testé et déclaré positif au Covid-19.
 


Des députés confinés par mesure de précaution

Les députés ont été informés de la situation jeudi soir vers 22h30 par un mail du président de l'Assemblée nationale.
Certains comme Jeanine Dubié, députée des Hautes-Pyrénées, ont décidé d'annuler jusqu'à nouvel ordre les visites et les rendez vous programmés.

D'autres comme Sébastien Nadot, député de la 10 ième circonscription de la Haute-Garonne, ont décidé de rester confinés quelques jours. Contacté par France 3 Occitanie, il explique ne pas avoir de craintes particulières. Il n'a d'ailleurs pas de symptômes.
"En revanche, précise-t-il, je suis confiné chez moi depuis vendredi 17 heures et jusqu'à mercredi 11 mars". Une mesure de précaution, une "décision évidente qui s'imposait sans équivoque de par la situation," dit Sébastien Nadot.
Avant de se décider le député a évoqué la situation avec le Directeur Général des Services de l'Assemblée nationale. Il également été en contact avec l'ARS (Agence Régionale de Santé) Grand Est dans le cadre de l'enquête épidémiologique et avec le préfet de Région Occitanie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus