Coronavirus : les maires poursuivent leur mandat, les nouveaux élus du premier tour doivent patienter

En cette période de crise sanitaire, les mandats des maires sont prolongés. Il en va de même pour ceux qui ne se représentaient pas. Ils doivent poursuivre leur activité de premier magistrat. A l’inverse, les candidats élus au premier tour le 15 mars vont devoir patienter.  

la crise sanitaire oblige les maires à poursuivre leur mandat
la crise sanitaire oblige les maires à poursuivre leur mandat © MAXPPP/Eric Ottino

Apres 6 ans à la tête de la mairie de Verdun sur Garonne, Aurélie Corbineau pensait pouvoir démarrer une autre vie. 
Aurélie Corbineau maire de Verdun sur Garonne
Aurélie Corbineau maire de Verdun sur Garonne © mairie de Verdun sur Garonne

"Je m’attendais à passer la main, à passer à autre chose. C’est un peu compliqué… "

Elle ne souhaitait pas briguer un second mandat. Elle voulait se recentrer sur sa vie personnelle et professionnelle. Elle avait même un rendez-vous d’embauche ce lundi 23 mars. Évidemment, rien ne se passe comme prévu. L’entretien est annulé, et il faut remettre l’écharpe tricolore.

J’assume et je continue à assumer. J’ai mis ma vie personnelle entre parenthèse, en espérant que ça ne dure pas plus de 6 mois 


En attendant, Aurélie Corbineau poursuit sa mission à la tête de la mairie de Verdun sur Garonne. La plupart des agents municipaux et élus sont confinés chez eux. Comme un peu partout en France, la commune vit au ralenti. 

Arnaud Lafon est un maire très occupé. Ce lundi 23 mars, il a mis en place la cellule covid-19 à Castanet-Tolosan. Ce poste médical avancé, est un site uniquement dédié aux médecins généralistes pour leurs patients. Le maire tient à le rappeler « ce n’est pas un centre de consultations, ni un centre de dépistages »
Arnaud Lafon est sur le pont. Pourtant il avait choisi de ne pas se représenter. Après 3 mandats, il souhaitait tourner la page et se consacrer à sa vie professionnelle auprès d’un bailleur social.
Arnaud lafon, maire de Castanet-Tolosan
Arnaud lafon, maire de Castanet-Tolosan

"Je persiste et signe, il n’était pas raisonnable de tenir ces élections municipales"

Il fait partie des ces élus qui ne souhaitaient pas la tenue de ces élections. Dès le 13 mars il demande à ce que ce scrutin soit reporté.
La veille des élections il décide de fermer tous les bâtiments municipaux.
« Aujourd’hui je vois bon nombre de mes collègues qui refont le match d’après. C’est trop tard, l’heure n’est pas à la polémique »
Le maire est toujours à pied d’oeuvre. Ses missions ne manquent pas. Il prévoit de poster prochainement un message vidéo à destination de ses administrés.

A Fenouillet, (31) Thierry Duhamel a été élu au soir du premier tour. Avec près de 55% des voix il renverse le maire sortant Gilles Broquère. Seulement voilà, la crise sanitaire  frappe le pays. Il sera bien le nouveau maire de Fenouillet, mais il va devoir attendre quelques semaines avant de siéger avec son conseil municipal. Le premier ministre, Edouard philippe a annoncé le report de l’installation des nouveaux élus. 
Thierry Duhamel l'emporte au 1er tour à Fenouillet
Thierry Duhamel l'emporte au 1er tour à Fenouillet


C’est une bonne chose de patienter, c’est tout à fait normal 

Thierry Duhamel est confiné chez lui comme tout le monde. Il comprend la situation. 
En attendant de pouvoir siéger à la mairie de Fenouillet, il continue de travailler avec ses colistiers par visioconférence. Il faut être raisonnable et solidaire. « Le but c’est de continuer de travailler pour être prêt le jour J » .

Diane Esquerré est toujours conseillère municipale d’opposition à Castelmaurou. Pourtant, dimanche 15 mars elle a emporté l’élection avec 67% des votes.
Aujourd’hui c’est l’ancienne équipe municipale qui reste aux affaires. Diane Esquerré reste dans l’opposition et assistera mardi 24 mars à une visioconférence avec l’ensemble du conseil municipal.
Diane Esquerré Castelmaurou
Diane Esquerré Castelmaurou


"Aujourd’hui, on n’est pas dans de la co-gestion. La maire a repris la main"

En attendant de pouvoir être à la tête de la mairie, Diane Esquerré et ses colistiers poursuivent dans la lancée de la campagne électorale. L’équipe souhaite développer un réseau solidaire dans la commune. Avec les outils numériques ils tentent de garder le lien avec la population. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives