Elections municipales en Occitanie : les candidats dans l'incertitude d'un second tour

© Julie Vallin / FTV
© Julie Vallin / FTV

Certains politiques, comme la présidente de région Carole Delga, appellent au report du second tour. Avec la menace de mesures de confinement, les candidats sont dans l'incertitude pour le second tour.

Par Delphine Gerard

A l'image de la Présidente de la région Occitanie, Carole Delga, de nombreux politiques s'opposent à la tenue du second tour des élections municipales. 
 

Pour le gouvernement, aucune annonce de report ou d'annulation n'a encore été formulée. Le sera-t-elle ce lundi soir, lors de l'allocution d'Emmanuel Macron à 20h ? En attendant, les candidats n'ont pas d'autres choix que de faire comme si ce 2ème tour aurait lieu.

Les professions de foi en "stand-by"

A Moissac dans le Tarn, Romain Lopez du Rassemblement National a déposé sa liste dès ce matin, « au cas où le 2ème tour serait maintenu ».  Le candidat en tête du 1er tour avec 47% des voix, préfère faire comme s’il allait avoir lieu. Dans le cas d'un report, voire une annulation, Romain Lopez reste confiant en sa victoire.

Du côté de l'équipe de campagne de Stéphanie Guiraud Chaumeil (SE), qualifiée pour le second tour avec 39,10% des voix, on est dans l'expectative : "on attend de savoir ce qui va se passer au niveau national, et on se conformera aux mesures". Les profession de foi n'ont pour l'instant pas été envoyées, la date limite étant mercredi. "Mais elles sont prêtes", affirme Michel Teillol, le directeur de campagne de la candidate.

Les candidats n'ont que quelques jours pour assurer leur impression et leur envoi avant le second tour, pour l'instant prévu dimanche prochain, sous réserve d'une annonce du chef de l'Etat Emmanuel Macron.


A Toulouse, si Jean-Luc Moudenc est en tête du 1er tour, avec plus de 36% des suffrages, l'heure est aux tractations dans le camp de la gauche. Pourtant, les incertitudes sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et la tenue du second tour préoccupent les candidats.
Ce lundi après-midi, Antoine Maurice et Pierre Cohen ont publié un communiqué commun, dans lequel ils parlent de mesures à prendre, si le second tour était maintenu. Par exemple, le renforcement de la livraison de repas à domicile ou la mise en place de transport à la demande pour les personnels soignants :

 

Un discours présidentiel très attendu

La maire sortante de Montauban, Brigitte Barèges (LR), a réagi dans un communiqué de remerciement à l'attention de ses électeurs, après son arrivée en tête au 1er tour avec 46,28% des voix : si elle ignore si le second tour est maintenu, elle semble confiante et incite ses électeurs à poursuivre la mobilisation :  "gardons espoir, prenons patience car au bout du chemin, il y a toujours la victoire. Seuls le courage et le devoir civique pourront nous aider dans cette épreuve."

Qu'ils soient pour ou contre la tenue du second tour, les candidats ont tous la même attente : connaître les annonces du Président de la République en matière électorale. 

Sur France info : Retrouvez les résultats du 1er tour des élections municipales.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus