Coronavirus : en Occitanie les vacances de Pâques ne riment pas avec grands départs

Au moment du grand weekend de Pâques et des vacances scolaires, police et gendarmerie surveillent les axes routiers. En plein confinement, pas question d’envisager un séjour à la mer ou à la montagne! Les locations saisonnières sont interdites dans de nombreux endroits.
C’est habituellement un grand jour de départ sur les routes. Le weekend de Pâques, les vacances de printemps, le soleil… un cocktail parfait pour s’aérer. Mais voilà le confinement est passé par là. Et les autorités entendent bien le faire respecter.
Des contrôles routiers sont donc mis en place sur tout le territoire, comme ici sur l’A64 à la barrière de péage de Muret en Haute-Garonne.

Pour le commandant Christophe Lasgleyzes chef de l'escadron départemental de sécurité routière, il s’agit d’être bien présent et visible. « Toulouse est un axe de passage important pour se rendre sur le littoral ou à la montagne, c’est pourquoi nous nous positionnons sur ces axes pour faire des contrôles. Sur les autoroutes mais aussi sur les axes secondaires et aussi quelques fois sur les petits chemins de traverse. » 

L’immense majorité de nos concitoyens font preuve de civisme puisque nous avons très très peu d’infractions…mais il reste encore quelques irréductibles

En appui à ces contrôles routiers, un hélicoptère de la gendarmerie de Haute-Garonne survole le territoire. Sa mission : repérer des concentrations d’individus au sol. Les unités routières sont ensuite chargées de se rendre sur les lieux.


Locations saisonnières interdites


Et si malgré ces contrôles, vous souhaitez tout de même profiter d’un grand bol d’air à la montagne, vous risquez de trouver portes closes une fois arrivé à destination. Nombre de préfectures ont pris des arrêtés d’interdiction de locations saisonnières pendant les vacances de Pâques.
Les préfectures de l’Ariège et de la Haute-Garonne l’ont officialisé ce vendredi 10 Avril.


Par arrêté du 10 avril, les locations saisonnières, gîtes, campings et chambres d'hôtes doivent rester fermés lorsqu'ils ne constituent pas un logement habituel 

La préfecture des Hautes-Pyrénées avaient pris un arrêté du même type le 4 avril dernier limité à certaines communes. 
Initialement prévu jusqu'au 15 Avril, le confinement sera prolongé a assuré le gouvernement. Le président de la République, Emmanuel Macron, s'exprimera à ce sujet lundi 13 avril à la télévison. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives