Coronavirus : c'est les vacances en Occitanie ! Mais pas question de partir avant la fin du confinement

A la Grande Motte près de Montpellier, les contrôles de police se renforcent pour les vacances scolaires. Le confinement continue. / © Mairie de la Grande Motte
A la Grande Motte près de Montpellier, les contrôles de police se renforcent pour les vacances scolaires. Le confinement continue. / © Mairie de la Grande Motte

Pour les élèves de la zone C (Occitanie et Paris), vendredi 3 avril marque le début des vacances scolaires de printemps. Pour autant, en pleine crise du Coronavirus, le confinement est toujours d'actualité, autant que les interdictions de se promener sur les plages. Et les contrôles se renforcent.

Par Eric Félix et Karen Cassuto

Carine Garbolen est la mère de deux enfants âgés de 10 et 8 ans. Pour ces vacances scolaires toulousaines qui débutent en zone C, les deux élèves de primaire devaient partir en colonie de vacances. Des loisirs évidemment annulés pendant cette période de confinement. 

C'est fou que des gens s'imaginent partir en vacances ! s'exclame la mère de famille. 

 


Renforcement des contrôles

 
Pour pallier ces possibles envies, l'Occitanie met en place des contrôles renforcés. Dans un communiqué, la préfecture des Hautes-Pyrénées rappelle : "période de confinement et départs en vacances ne sont pas compatibles". Pour ce premier week-end de vacances scolaires, les vérifications de la police et de la gendarmerie s'intensifient et les points de contrôles se multiplient.
 
 
Le préfet de la région Occitanie et du département de la Haute-Garonne, Etienne Guyot ajoutent que les vacances n'autorisent en rien les habitants à se déplacer sur le territoire national. Il rappelle donc que les déplacements vers une résidence de vacances sont strictement interdits. Les forces de l'ordre de la Haute-Garonne, gendarmerie et police nationale sont mobilisés pour faire respecter le confinement, encore plus en cette période. Des contrôles sont d'ores et déjà programmés sur toutes les routes du département et dans les gares, précise un communiqué de presse du préfet, pour "procéder à la verbalisation systématique des contrevenants".
 
 

Etienne Guyot rappelle : "le virus circule activement en Haute-Garonne et la seule protection contre sa dissémination est le respect des règles de confinement."


Plages toujours interdites 


Les gendarmes vont multiplier les contrôles sur les plages du littoral, mais aussi sur l’ensemble des sites touristiques comme les bords de rivières ou les lacs.

Depuis mercredi 1er avril, ils surveillent aussi le réseau routier pour verbaliser des familles qui, malgré le confinement, auraient décidé de partir en vacances. ‘’Les vacances c’est chez soi’’ rappelle la cellule communication de la gendarmerie. Des hélicoptères viendront en appui. Et à partir de lundi 6 avril, les militaires auront simplement à flasher le code QR des nouvelles attestations de déplacements numériques annoncées par le Ministre de l’Intérieur.
 

A l’instar du dispositif estival, des renforts humains sont prévus pour cette période. Des escadrons et des gendarmes mobiles vont être déployés sur les zones susceptibles d’être les plus fréquentées. Toutes les écoles de gendarmerie ont été fermées et leurs élèves ont reçu prématurément leurs affectations pour renforcer les effectifs. Ceux qui sont en fin de cursus termineront leurs formations sur le terrain, les autres seront en stage pratique. 

Nous sommes traditionnellement une ville d’accueil des touristes mais un conseil aujourd’hui : restez chez vous :
Mairie de La Grande Motte


A La Grande-Motte dans l’Hérault, la police municipale, elle aussi, est mobilisée. Dès le 18 mars, la route du Grand Travers a été fermée par des barrières, en accord avec la Préfecture de l’Hérault. Le week-end, des barrages filtrants sont mis en place aux deux entrées de la commune. Seuls les résidents permanents ou les personnes munies d’une autorisation valable peuvent passer. 
La Grande Motte se targue d’être une ville d’accueil des vacanciers et des touristes mais, tant que durera cette crise sanitaire, elle prévient : ‘’Arriver jusqu’à la mer sera très compliqué. Par conséquent, un seul mot d’ordre : restez chez vous !’’. Le port est également fermé. Impossible d’y entrer ou d’en sortir.

Pour l'heure, les plages de Sètes sont vides, comme le montre ces photos de Philippe Bard :
  

La crainte des excès


A la mairie, on reconnait qu’après de nombreux excès au début du confinement, les règles imposant des déplacements limités ont été plutôt respectées. Mais on craint de voir dans les jours qui viennent davantage de monde se promener à la faveur des vacances, du beau temps et d’une certaine lassitude après près de trois semaines de confinement. 

On ne peut pas fermer la ville. Et on ne peut pas appeler l’armée. Alors ne venez pas en vacances chez nous.
Mairie du Grau-du-Roi


Même son de cloche dans la station balnéaire voisine du Grau-du-Roi dans le Gard. La police municipale, aux côtés de la gendarmerie, va multiplier les contrôles aléatoires, de nuit comme de jour. Le principal point d’entrée de la ville en venant d’Aigues-Mortes devrait être ciblé en priorité. Les fonctionnaires pourront toujours s’appuyer sur les images visibles en temps réel grâce au système de webcam accessible sur le site letsgrau.com.

 ‘’Officiellement, nous ne sommes pas censés avoir de vacanciers sur la commune’’ dit-on en mairie. Certains résidents ont déjà alerté sur l’arrivée récente de certains d’entre eux. Rejoindre une résidence secondaire est pourtant rigoureusement interdit. La ville en compte 25.000. La police municipale en a fait le tour pour compter le nombre de véhicules présents sur les parkings.  ‘’Mais nous ne pouvons pas surveiller chaque rue 24h sur 24, ni faire appel à l’armée pour faire respecter la loi’’. 


L'appel au civisme


Le maire Robert Crauste sensibilise la population au strict respect des mesures de confinement. Il organise plusieurs fois par semaine un Facebook live pour lancer des appels au civisme mais aussi pour répondre aux questions, donner des informations et, comme médecin, prodiguer des conseils sanitaires. Et il le répète : ‘’Les campings sont fermés. Les activités de loisirs sont suspendues. La navigation est interdite. Ne venez pas en vacances chez nous. Pas de confinement au soleil !’’   

Pour ces vacances scolaires aussi donc, restez chez vous.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus