Le principal d'un collège du Gers distribue les devoirs aux élèves privés d'internet pendant le confinement

Pendant le confinement, le travail continue par internet pour les élèves. Problème, en cas de liaison déficiente ou d'absence d'ordinateur à la maison, certains sont privés de leçons et de devoirs. A Plaisance-du-Gers, le principal du collège assure lui même la distribution des exercices à domicile.
Cedric Carasco, le principal du collège de Plaisance-du-Gers, porte les devoirs aux élèves qui n'ont pas accès à l'espace numérique du collège pendant le confinement.
Cedric Carasco, le principal du collège de Plaisance-du-Gers, porte les devoirs aux élèves qui n'ont pas accès à l'espace numérique du collège pendant le confinement. © E.Fillon / FTV
"A notre niveau, on fait un petit quelque chose qui ne suffira certainement pas à gommer toutes les inégalités, c'est clair, on en est conscient mais on apporte notre contribution" témoigne Cédric Carasco. Depuis le début du confinement lié à l'épidémie de coronavirus, ce principal du petit collège de Plaisance-du-Gers s'attache à contrer la fracture numérique qui touche certains des élèves de son collège. Avec l'aide d'une partie de l'équipe pédagogique, il imprime les cours et les devoirs et joue les facteurs pour assurer la continuité pédagogique promise par le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer.  

Une douzaine d'élèves privée d'internet

Le collège Louis Pasteur de Plaisance-du-Gers compte 165 élèves. Une douzaine d'entre eux se retrouve aujourd'hui privée de connexion internet. 

Les familles disposent souvent d'un smartphone et d'un accès internet via la 3G mais par contre, elle n'ont pas du tout de matériel adapté comme un ordinateur pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions.

explique Cédric Carasco. Alors chaque semaine, il prend sa voiture personnelle pour porter les enveloppes préparées avec les enseignants.
"On imprime selon le nombre d'élèves qui vont recevoir ce travail-là" détaille Valentine Gillet, la conseillère principale d'éducation, "on met sous enveloppe avec un emploi du temps pour les aider, les guider sur la semaine pour le travail à faire." En retour, le principal récupère les devoirs faits pour les transmettre aux professeurs. 
 

Une aide précieuse pour les familles

"Je suis en télétravail donc ça rend les choses très difficiles et compliquées" témoigne cette maman, "heureusement qu'on a les supports papier pour nous aider."
La maman de Thomas est bien d'accord. "Je vous avais mis un petit mot dans l'enveloppe pour vous remercier" dit-elle en tendant l'enveloppe des devoirs à Cédric Carasco, "c'est vrai qu'il n'y a pas grand monde qui le fait pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer et qui n'ont pas internet à la maison, ce qui est notre cas. C'est gentil à vous."

Voyez le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :
Pendant le confinement, le principal d'un collège du Gers apporte les devoirs aux élèves
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société covid-19 santé solidarité