Toulouse : des policiers blessés lors d'une interpellation dans le quartier du Mirail

L'immeuble devant lequel ont été tirés les coups de feu / © Hélène Vergne/Ftv
L'immeuble devant lequel ont été tirés les coups de feu / © Hélène Vergne/Ftv

Trois policers ont été blessés mercredi soir à 21 heures dans le quartier du Mirail. Ils venaient interpeller un jeune homme de 23 ans, suspecté d'avoir tiré des coups de feu un peu plus tôt dans la journée sur des agents de sécurité.

Par Corinne Carrière


Les faits se sont produits à 21 heures ce mercredi dans le quartier de la Reynerie . Au cours de l'interpellation d'un suspect trois policiers ont été blessés, l'un d'eux souffre d'un traumatisme cranien. Ils étaient venus arrêter un jeune homme de 23 ans, suspecté d'avoir tiré des coups de feu un peu plus tôt dans la journée sur des agents de sécurité.
Les policiers ont été pris à partie par une trentaine de personnes voulant s'interposer. Les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogène en attendant du renfort. Le jeune homme interpellé a été placé en garde à vue, il est déjà connu des services de police pour trafic de drogue.
David Leyraud, secrétaire adjoint d'Occitanie du syndicat de police Alliance dénonce " une violence inacceptable contre les forces de l'ordre alors qu'ils procédaient à une interpellation".
 

Des agents de sécurité blessés par balles

Dans la matinée le suspect aurait tiré des coups de feu sur 5 agents de sécurité mandatés par Toulouse Metropole Habitat. Ces derniers ont été légèrement blessés aux jambes dont un plus grièvement au mollet.

Les agents de sécurité travaillent pour le compte de la société marseillaise l'Azuréenne..
Ils venaient sécuriser l'accès à un immeuble lors d'une intervention destinée à changer la porte d'une habitation. Selon nos informations cet appartement était squatté par des dealers.
Deux agents étaient postés à l'étage, cinq autres surveillaient l'entrée du bâtiment. C'est avec ces derniers qu'une dispute a éclaté avec des jeunes du quartier. Les jeunes seraient partis puis revenus avec un fusil de chasse faisant feu sur les cinq agents.

 
 

D'autres agents  de sécurité brutalisés

Un peu plus tôt dans la soirée, vers 19 heures, d'autres agents de sécurité ont été la cible de jets de pierres et d'insultes.
Ces agents travaillaient pour la même société l'Azuréenne. Ils effectuaient une ronde dans le quartier du Mirail pour le compte de Toulouse Métropole Habitat. Les policiers ont dû intervenir. Ils n'ont procédé à aucune interpellation. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus