Disparition du Toulousain Laurent Baca : le corps retrouvé dans une dalle en béton, sa compagne avoue le meurtre

Laurent Baca avait disparu le 6 août 2014 / © DR
Laurent Baca avait disparu le 6 août 2014 / © DR

INFO FRANCE 3 MIDI-PYRENEES - Laurent Baca avait subitement disparu de son domicile toulousain le 6 août. Placée en garde à vue, sa compagne a avoué le meurtre. Le corps de la victime a été retrouvé coulé dans du béton dans les combles de la maison.

Par F. Valéry avec J. Meurin et B. Frédiani

Rebondissement dans l'affaire de la disparition de Laurent Baca, un père de famille de 37 ans, dont on était sans nouvelle depuis le 6 août dernier : sa compagne a été placée en garde à vue par les enquêteurs et a avoué avoir tué son compagnon par arme à feu avant de faire disparaître le corps dans une dalle de béton coulée dans les combles de leur maison

"Elle a reconnu que lors d'une dispute, elle avait pris l'arme dont elle était menacée et avait tiré", a indiqué le procureur adjoint Patrice Michel.

Après les interrogatoires de plusieurs membres de la famille la semaine dernière, une perquisition a eu lieu jeudi 20 novembre au domicile du couple et le corps a été découvert. Le corps de la victime a alors été découvert caché sous un coffrage cimenté entre deux poutres au sol des combles de la maison du couple.

D'après nos informations, les enquêteurs continuent leurs investigations à la recherche d'un éventuel complice.
La maison du couple où le corps a été retrouvé, dans les combles. / © J. Meurin / France 3
La maison du couple où le corps a été retrouvé, dans les combles. / © J. Meurin / France 3
Laurent Baca était domicilié dans le quartier de Saint-Simon à Toulouse. Sa disparition avait suscité beaucoup d'émotions dans le quartier. Sa famille, soeur, parents, avait mis en place un numéro d'appel spécial pour recueillir des témoignages. 

Père de 4 enfants, il avait disparu le matin du 6 août dernier. Sa compagne avait affirmé qu'il n'était plus à leur domicile quand elle était revenue de déposer les enfants au centre de loisirs. Il avait disparu sans prendre de véhicule, sans emporter de téléphone portable, ni son portefeuille, à l'exception de sa carte nationale d'identité et d'une carte de fidélité d'une enseigne de supermarché.
Le corps de Laurent Baca retrouvé à Toulouse

 

Sur le même sujet

Les + Lus