• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'élection du député LREM de la Haute-Garonne Pierre Cabaré validée par le Conseil constitutionnel

Pierre Cabaré, député LREM de la Haute-Garonne / © AFP
Pierre Cabaré, député LREM de la Haute-Garonne / © AFP

Les recours introduits par ses adversaires battus François Chollet (LR) et Claide Dujardin (FI) ont été rejetés. Le candidat avait été mis en difficulté avec le retrait de l'étiquette En Marche après la révélation d'une ancienne condamnation. 

Par Fabrice Valery

Le Conseil constitutionnel a validé ce jeudi l'élection du député de la 1ère circonscription de la Haute-Garonne Pierre Cabaré en rejetant les recours déposés par ses adversaires François Chollet (Les Républicains) et Claire Dujardin (La France Insoumise).

Les deux candidats malheureux reprochaient au député élu d'avoir continué à faire campagne avec le logo d'En Marche! alors que l'investiture du parti d'Emmanuel Macron lui avait été retirée : en effet, pendant la campagne, la révélation d'une ancienne condamnation de Pierre Cabaré pour non-respect des frais de campagne. En 2002, lors des élections législatives, ses comptes de campagne avaient été rejetés et il avait été condamné à un an d'inéligibilité. La commission d'investiture d'En Marche lui avait donc retiré son investiture mais n'avait pas présenté d'autre candidat. 

Pendant la campagne, Pierre Cabaré avait indiqué qu'en 2002 il n'avait "rien coûté à la société", ses frais de campagne n'étant pas remboursés, et qu'il ignorait à l'époque que la nomination d'un mandataire financier était obligatoire. 

En juin dernier, il avait continué de faire campagne sous l'étiquette En Marche ! C'est ce que lui reprochaient ses adversaires. Avec le rejet de leur recours, le Conseil constitutionnel entérine définitivement l'élection de Pierre Cabaré à l'Assemblée Nationale

Sur le même sujet

Crash de la patrouille de France à l'aeroport de Perpignan

Les + Lus