Mars : découvrez le son feutré de la planète rouge capté par le micro fabriqué à Toulouse pour la sonde Perseverance

La célèbre revue "Nature" a publié une étude sur les sons enregistrés via le robot Perseverance sur Mars. 6 heures d'enregistrements grâce au microphone conçu par le leader de l'ingénierie aérospatiale installé à Toulouse qui permettent de connaître les caractéristiques du son de la planète rouge.

Sonder l'atmosphère sonore de la planète Mars, la Nasa n'était pas convaincue de l'intérêt. Le premier micro de Perseverance (le rover parti explorer la planète rouge) a été installé au niveau du châssis. Le second élaboré par les ingénieurs de l'Isae-Supaéro à Toulouse en collaboration avec le laboratoire américain Los Alamos a été posé sur l'un des 7 instruments scientifiques appelé SuperCam.

La revue anglaise "Nature" a publié une étude des sons enregistrés sur Mars.

Les caractéristiques du son sur Mars

A l'écoute des sons enregistrés sur Mars, on perçoit un univers feutré et calme. Le bruit sur cette planète est fortement atténué et ne se propage presque pas. En fait, c'est comme si l'on écoutait un concert joué sur Terre mais entendu comme au fond des océans avec un son presque sourd.

La revue révèle que les sons sur Mars portent moins loin que sur Terre et que les hautes fréquences (aigües) vont plus vite que les basses ce qui peut provoquer des distorsions. Les aigus se perdent très vite dans l'atmosphère, plus rapidement que les graves. Des sons tels que cloches, chants d'oiseaux ou sifflets ne s'entendraient pas sur Mars. Les sons sont atténués de 20 dB par rapport à leur niveau terrien.

Les scientifiques ont montré que le son va moins vite sur Mars : 240 mètres par seconde contre 340 m/s sur terre. Ensuite le volume sonore est plus faible.

Imaginons une conversation sur Mars. Pas facile pour les personnes un peu sourdes. Les sons paraissent assourdis et interpeller son voisin à plus de 5 mètres se révèle impossible à cause de la faible propagation des sons. 

Tout ceci s'explique par les caractéristiques de l'atmosphère : 96% de CO2 sur Mars contre 0,04% sur Terre composée essentiellement d'oxygène et d'azote. Or, les molécules de CO2 sont connues pour absorber les sons à haute fréquence et empêcher ces bruits de se rependre. 

durée de la vidéo : 00h00mn18s
Premiers sons de la planète Mars enregistrés grace au robot Perseverance ©Nasa

Le son martien est plutôt calme, à se demander parfois si les micros installés sur Perseverance ont bien fonctionné ! En-dehors du vent, les sources sonores sont plutôt rares si l'on excepte les sons enregistrés liés à l'activité du robot qui permettent d'ailleurs d'établir un diagnostic sur son état de santé et son bon fonctionnement.

Ecoutez les sons martiens

Si ces découvertes vous passionnent, il est possible d'aller écouter une partie des 6 heures d'enregistrement directement sur le site de la Nasa. Vous pouvez même faire une petite playlist ! 

Le son du vent sur Mars enregistré le 22 février 2021 mais où l'on entend surtout le bruit généré par le rover.

durée de la vidéo : 00h00mn20s
Le son du vent capté par les micros de Perseverance ©Nasa

Pour la première fois, un vaisseau spatial sur la planète Mars a enregistré les sons d'un autre vaisseau spatial séparé. Le rover Perseverance a utilisé le micro du SuperCam pour enregistrer l'hélicoptère Ingenuity. Enregistrement du 30 avril 2021.

durée de la vidéo : 00h02mn30s
Un hélicoptère en plein vol enregistré sur Mars ©Nasa

Les ingénieurs de la Nasa ont enregistré le rover Perseverance alors qu'il traversait une section du cratère de Jezero au sol. 

durée de la vidéo : 00h01mn25s
Son du Rover roulant sur Mars ©Nasa

Tout ceci pourrait paraître ludique, d’autant plus que vous pouvez enregistrer votre voix sur le site de la Nasa (10 secondes max) et l’entendre sur la planète Mars ! Ces sons étonnants sont loin d’être anecdotiques pour comprendre d’autres planètes.

Si un jour l’homme habite sur Mars, ces études ne seront pas vaines et auront permis de mieux connaître la planète. Pour les prochains vols, américains ou pas, l’élément sonore devrait être davantage pris en compte au vu de ces découvertes. Le micro de SuperCam ne pèse que 13 kg. Un poids plume pour écrire et décrire l’atmosphère sonore de la planète rouge.