Football : ce que l'on sait de Damien Comolli, probable futur président du TFC

En 28 ans de carrière dans le monde du football, Damien Comolli, probable futur président du TFC, s'est construit un parcours international et en progression permanente. Le Biterrois est à la fois expert de la formation et des transferts de joueurs : 2 atouts indispensables pour les Violets.

Damien Comolli a vu sa carrière culminer avec le poste de directeur sportif à Liverpool entre 2010 et 2012.
Damien Comolli a vu sa carrière culminer avec le poste de directeur sportif à Liverpool entre 2010 et 2012. © AFP
Pour prendre la succession d'Olivier Sadran à la présidence des Violets, l'investisseur américain RedBird Capital Partners a chosi un Français à la riche carte de visite : Damien Comolli, "le plus anglophone des directeurs sportifs français".
Ancien latéral dans les équipes de jeunes à Béziers, Damien Comolli a débuté sa carrière dans le monde du football il y a 28 ans dans le secteur de la formation à l'A.S. Monaco (saison 1992-93) puis comme entraîneur de l'équipe des moins de 17 ans.
C'est là qu'il est repéré par Arsène Wenger : l'entraîneur français l'emmène avec lui au Japon pour prendre en charge l'équipe des 18 ans du club de Nagoya, entre Tokyo et Osaka.

Arsène Wenger le mentor

Par la suite il suit Arsène Wenger qui va passer 20 ans à la tête de l'équipe anglaise d'Arsenal, pour être le recruteur de joueurs au sein du championnat de France au bénéfice des Londoniens.
Les transferts de Thierry Henry, Robert Pirès ou Sylvain Wiltord (champions du Monde en 1998 et/ou d'Europe en 2000) sont à inscrire à son palmarès.
Arsène Wenger est le véritable mentor de Damien Comolli. Ce dernier reste 6 ans chez les "canonniers" puis revient en France, à Saint-Etienne, où il côtoie Elie Baup pendant la saison 2004-2005.

Allers-retours en Angleterre

L'entraîneur originaire du Comminges apprend à connaître Comolli le Héraultais : il reconnaît en lui une intense capacité de travail, doublée de compétences à la fois dans le secteur de la formation et dans celui du recrutement et des transferts de joueurs.
Ces compétences, Damien Comolli va les développer en retraversant la Manche pour signer dans un autre club londonien, celui des Tottenham Hotspurs.
Il s'y occupe de la formation, du secteur médical, du recrutement, et même des négociations des contrats, de 2005 à 2008.
Après un nouveau passage comme directeur sportif à l'AS Saint-Etienne, il retourne en Angleterre pour prendre le même poste au sein de la prestigieuse équipe de Liverpool.

Emule de Brad Pitt

Six mois plus tard il y est promu "directeur du football", un poste de référence chez les "Reds". Il y reste 2 ans mais a le temps d'y introduire une méthode d'évaluation des joueurs basée sur les statistiques : la "sabermétrie" (rendue célèbre dans le monde du baseball par le film "le stratège" avec Brad Pitt dans le rôle du créateur de ce concept) .
Après son retour en France Damien Comolli s'est établi comme comme président de la société DCO, spécialiste du conseil en gestion.
Puis il a accepté le pari - risqué - de prendre le poste de directeur sportif au club turc de Fenehrbaçe, mais l'a quitté en janvier dernier alors que l'équipe stambouliote navigue dans le ventre mou du championnat de Turquie, un rang indigne pour l'un des clubs-phares d'Istamboul.

Savoir vendre avec bénéfices

Devenu depuis lors le représentant en France du groupe d'investissement américain RedBird Capital Partners, il est pressenti pour être le prochain homme fort du TFC, vraisemblablement son président, lorsque les négociations d'achat du club toulousain auront été finalisées.

C'est un homme de réseaux, expérimenté, ultra-connu dans le milieu du football : on le croyait inaccessible pour un club comme le TFC. Cependant il n'a pas toujours laissé que de bons souvenirs, par exemple à Saint-Etienne, mais surtout c'est la première fois qu'on lui offre un poste autre que directeur sportif : il faudra qu'il sache bien s'entourer pour rendre les Violets ambitieux, et surtout renouer de bonnes relations avec les supporters,

analyse jean-Baptiste du site LesViolets.Com.

Sous la présidence d'Olivier Sadran, pendant 19 ans, les Violets se sont appuyés sur deux atouts :Cette méthode s'appuie sur les bases de ce qu'on appelle le "trading" de joueurs. Une spécialité que Damien Comolli maîtrise parfaitement selon Elie Baup :

J'ai travaillé avec lui à saint-Etienne entre 2004 et 2006. Damien est un homme efficace, grand connaisseur du milieu du football. Il était capable de sortir des joueurs ayant une grosse marge de progression. Il maîtrise les habitudes "à l'Anglaise": combiner à la fois l'observation sportive et financière. C'est quelqu'un qui sait évaluer la valeur exacte d'un joueur

dit de lui l'ancien entraîneur du TFC (de 2006 à 2008).
A son expertise reconnue dans ces deux domaines, Damien Comolli va ajouter un troisième atout : son réseau de relations dans le milieu footballistique européen, qui sera un plus appréciable pour le club.
En attendant, l'homme travaille sur le projet, chez lui à Béziers, et ne souhaite pas communiquer pour le moment.

Des milliards de dollars

Déjà présent dans le monde du sport outre-atlantique - avec plus de 3 milliards de dollars d'investissements dans le football américain, le baseball et le basket - RedBird Capital Partners avait déjà essayé de poser un pied dans le milieu du ballon rond hexagonal : début 2019 des contacts avaient été noués avec le Red Star, club de Saint-Ouen dans la banlieue de la Capitale, mais le dossier n'avait pas abouti, les Audoniens étant relégués en National à la fin de la saison.
En cas d'aboutissement du projet, le TFC serait le quatrième club français acquis par des Américains après Bordeux, Marseille et Nice.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport ligue 2 portrait
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter