• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Fram : de zéro à 150 suppressions de postes selon les repreneurs

© Pascale Lagorce / France 3
© Pascale Lagorce / France 3

INFO FRANCE 3 MIDI-PYRENEES - Les trois candidats à la reprise du voyagiste toulousain Fram ont rencontré les représentants des salariés ce jeudi et présenté leurs plans de reprises, qui prévoient entre zéro et 150 suppressions de postes selon les offres.  

Par F. Valéry avec P. Lagorce

Le représentants du personnel du groupe Fram ont rencontré jeudi 12 novembre après-midi les trois candidats à la reprise du voyagiste dont les plans prévoient de zéro à 150 suppressions de postes sur les 645 du groupe, selon les informations de France 3 Midi-Pyrénées. Ces entrevues ont eu lieu au siège de Fram à Toulouse.

Les deux candidats à la reprise spécialisés dans le tourisme Karavel-Promovacances et NG Travel (propriétaire notamment des marques Directours, Boomerang et Promoséjours.com) ne prévoient qu'une reprise partielle de l'activité et environ 150 suppressions de poste.

En revanche, le dernier venu parmi les offres de reprise, le groupe DocteGestio, spécialisé dans la santé, l'immobilier et l'hôtellerie prévoit de reprendre la totalité de l'activité et des salariés. Le groupe qui emploie 1700 personnes, prévoit de racheter Fram pour 5 millions d'euros avec 15 millions d'investissement. 

Trois candidats sont sur les rangs pour reprendre le voyagiste actuellement en redressement judiciaire jusqu'au 30 avril 2016. Le groupe toulousain affiche un passif d'environ 14 millions d'euros et emploie 645 personnes (510 en CDI et 135 en CDD). 

Après avoir rencontré les représentants des salariés, les trois candidats sont attendus devant le tribunal de commerce de Toulouse le 18 novembre prochain qui pourrait se prononcer à la fin du mois. 

Vidéo : le reportage de Pascale Lagorce et Jean-Luc Truffert
Fram
Les trois repreneurs éventuels ont été entendus - Lagorce/Truffert


Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus