Handball : un Fénix Toulouse au fort accent suédois

Le club toulousain a recruté deux joueurs suédois à l'intersaison, Andreas Cederholm (arrière droit) et Fredric Pettersson (pivot), pour pallier Valentin Porte et Miha Zvizej, partis tous les deux à Montpellier. Rencontre avec ces recrues nordiques. 

Parmi les recrues toulousaines, les Suédois Fredric Pettersson (à gauche) et Andreas Cederholm (2ème en partant de la droite).
Parmi les recrues toulousaines, les Suédois Fredric Pettersson (à gauche) et Andreas Cederholm (2ème en partant de la droite). © MaxPPP
Match évènement au Palais des Sports de Toulouse :  pour le compte de la 2ème du championnat de division 1, le Fenix Toulouse Handball reçoit les champions de France en titre du Paris Saint Germain (jeudi à 20h45). Après une courte défaite à Montpellier lors de la première journée, ce match est la première affiche à domicile de la saison.

L’occasion de découvrir quelques-unes des recrues de l’équipe dirigée par Philippe Gardent :  Yacine Idrissi,  gardien venu de Nimes ou Petr Linhart (arrière droit Tchèque).

Valentin Porte et Miha Zvizej, partis tous les deux à Montpellier, sont remplacés par les Suédois Andreas Cederholm (arrière droit) et Fredric Pettersson (pivot).

Deux Suédois arrivent dans la ville rose comme pour le Toulouse Football Club avec Ola Toivonen et Jimmy Durmaz.

EN VIDEO / le reportage de Serge Djian et Luc Truffert : 
durée de la vidéo: 02 min 02
Les Suédois du Fénix Toulouse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter