Haute-Garonne : quelle prise en charge pour les mineurs isolés étrangers ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Martin
Se reconstruire, aller à l'école, apprendre la langue, un métier : le programme est chargé pour ces jeunes mineurs isolés...
Se reconstruire, aller à l'école, apprendre la langue, un métier : le programme est chargé pour ces jeunes mineurs isolés... © France 3 Occitanie

Le nombre de mineurs isolés étrangers ne cesse d'augmenter en France. En Haute-Garonne, il a plus que doublé en 4 ans. Le département qui doit les prendre en charge tente de faire face mais selon certaines associations, les moyens ne sont plus suffisants. 

Ce sont souvent des enfants aux destins chaotiques... Chassés par la guerre, la pauvreté, les dictatures, ils arrivent en France, fracassés. Et surtout, seuls.
On les appelle des mineurs étrangers isolés et en France, leur nombre ne cesse d'augmenter.

Le département de la Haute-Garonne n'échappe pas à cette augmentation. En 2018, il compte 971 mineurs isolés pris en charge par le conseil départemental : ils n'étaient que 400 en 2014, soit quatre ans plus tôt. 
Le conseil départemental possède 17 centres d'hébergements, dans lesquels ces jeunes trouvent asile mais aussi accompagnement pour l'apprentissage de la langue française et l'orientation scolaire puis professionnelle. 

Pour certaines associations humanitaires, les moyens pour accueillir ces jeunes ne sont plus suffisants.
En 2016, le tribunal de grande instance (TGI) de Toulouse avait donné au département de la Haute-Garonne un délai de quinze jours, sous peine d'astreintes, pour prendre toutes les mesures nécessaires en vue d'améliorer la prise en charge de 80 mineurs isolés étrangers (MIE). 
Un avertissement à toutes les collectivités, pour rappeler l'interdiction de se soustraire à l'obligation de prendre en charge cette population. 

Voir le reportage de Karine Pellat et Frédéric Desse, de France 3 Occitanie : 

Mineurs étrangers isolés en Haute-Garonne : quelle prise en charge ?

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.